Aucun problème de confidentialité avec l'e-facturation

20/02/08 à 10:30 - Mise à jour à 10:29

Source: Datanews

Les spécialistes de la facturation électronique, tels Certipost et Isabel, peuvent pousser un ouf de soulagement. La commission en matière de respect de la vie privée, qui avait entamé, l'an dernier, une enquête en la matière, estime aujourd'hui que l'e-facturation ne pose pas de problème de confidentialité.

Les spécialistes de la facturation électronique, tels Certipost et Isabel, peuvent pousser un ouf de soulagement. La commission en matière de respect de la vie privée, qui avait entamé, l'an dernier, une enquête en la matière, estime aujourd'hui que l'e-facturation ne pose pas de problème de confidentialité.

Voilà ce qu'on peut lire dans le journal De Tijd. En avril de l'an dernier, la commission en matière de respect de la vie privée s'était soudainement penchée sur le phénomène de la facturation électronique opérationnelle depuis un certain temps déjà. Willem Debeuckelaere, vice-président de la commission, affirmait à l'époque: "Les factures confidentielles ne sont plus envoyées personnellement, mais arrivent sur un compte auquel plusieurs personnes ont accès. (...) Le secret postal n'existe donc plus, étant donné que des tiers peuvent, sur internet, fouiner dans les données des salaires et des factures d'autrui." Les hommes politiques lui ont aussitôt emboîté le pas. La commission entama donc une enquête, et la question fut aussi portée au niveau européen. Des entreprises comme Certipost et Isabel ont alors estimé qu'on leur ôtait le pain de la bouche et protestèrent véhément.

Il appert à présent que l'enquête de la commission belge se prononce en faveur de l'e-facturation. "Les services examinés comportent suffisamment de garanties que la législation sur la vie privée est respectée", conclut Willem Debeuckelaere. "Néanmoins, le phénomène de l'e-facturation sera encore suivi dans le cadre d'un groupe de travail européen."

Nos partenaires