'Au moins 600.000 PC en Belgique sujets à des problèmes de sécurité à l'expiration de Windows XP'

10/03/14 à 13:43 - Mise à jour à 13:43

Source: Datanews

Le 8 avril, Microsoft interrompra son support et sa protection du système d'exploitation Windows XP. 600.000 PC au moins dans notre pays courront alors le risque d'être piratés, selon un cyber-spécialiste.

'Au moins 600.000 PC en Belgique sujets à des problèmes de sécurité à l'expiration de Windows XP'

© Reuters

A partir du 8 avril, Microsoft ne supportera plus Windows XP et ne lancera donc plus de mises à jour sécuritaires. Les PC tournant sur ce logiciel ne seront donc plus protégés. Il en résulte que des pirates et autres fraudeurs tenteront alors probablement d'exploiter les brèches du système.

Des chiffres cités par l'entreprise antivirus G Data et publiés par le journal De Standaard, il ressort qu'en Belgique, au moins 600.000 PC seront en danger. Et encore ne s'agit-il ici que des PC connectés à internet. A propos des ordinateurs non connectés, G Data ne possède pas encore de nombre exact, mais l'évalue à quelque 100.000.

"Les utilisateurs de Windows XP feraient bien de se tourner dès à présent vers un autre système d'exploitation", déclare le cyber-spécialiste Eddy Willems de G Data dans De Standaard.

Précédemment déjà, l'on avait appris que les services publics fédéraux belges disposaient encore de 15.000 PC Windows XP, qui ne seront donc potentiellement plus sécurisés à partir du 8 avril.

Les banques belges KBC et Argenta conseillent elles aussi à leurs clients de renoncer à Windows XP, parce que le banking internet via ce système d'exploitation ne sera plus fiable à partir du 8 avril. Belfius envisage également d'avertir ses clients, alors que BNP Paribas Fortis examine les risques de sécurité potentiels, peut-on lire dans De Standaard.

Microsoft a déjà mis un outil à la disposition des utilisateurs de XP pour leur permettre de convertir leurs fichiers vers Windows 7 ou supérieur.

En savoir plus sur:

Nos partenaires