Au moins 150 emplois menacés chez HP

29/10/09 à 11:10 - Mise à jour à 11:09

Source: Datanews

Le fabricant américain d'ordinateurs Hewlett-Packard (HP) envisagerait de supprimer au moins 150 postes d'emploi dans notre pays. Voilà ce qu'annoncent au journal De Tijd plusieurs sources proches du dossier.

Le fabricant américain d'ordinateurs Hewlett-Packard (HP) envisagerait de supprimer au moins 150 postes d'emploi dans notre pays. Voilà ce qu'annoncent au journal De Tijd plusieurs sources proches du dossier.

Ces licenciements seraient la conséquence de deux tendances. Il y a d'abord la crise économique. Les fabricants d'ordinateurs ont éprouvé de grandes difficultés ces derniers mois, parce que les entreprises sont très réticentes à investir dans du matériel. D'autre part, il y a l'intégration du fournisseur de services ICT EDS dans HP. Lorsque la fusion fut annoncée en septembre de l'an dernier, Mark Hurd, patron de HP, avait indiqué que le regroupement des deux entreprises entraînerait la perte de 9.300 emplois en Europe. Ces licenciements ont eu lieu au printemps.

En mai, HP annonçait de nouveau la perte de 5.700 emplois en Europe. Les 150 licenciements minimum qui concerneraient la Belgique, devraient intervenir au cours de cet exercice.

HP n'a pas souhaité confirmer le nombre d'emplois supprimés à De Tijd. La direction déclare par la voix de sa porte-parole, Anneleen Holleweg, que des négociations sont en cours avec les représentants des travailleurs. "Mais il y a aura certes un impact en Belgique", ajoute-t-elle.

Source: Belga/De Tijd

Nos partenaires