"Attendre Windows 7 n'est pas très malin"

02/08/07 à 11:30 - Mise à jour à 11:29

Source: Datanews

Beaucoup d'entreprises ne veulent pas encore adopter le système d'exploitation Vista et n'envisagent de renoncer à XP qu'une fois Windows 7 introduit. Le cabinet d'études Gartner ne trouve cependant pas cela très indiqué.

Beaucoup d'entreprises ne veulent pas encore adopter le système d'exploitation Vista et n'envisagent de renoncer à XP qu'une fois Windows 7 introduit. Le cabinet d'études Gartner ne trouve cependant pas cela très indiqué.

Les analystes du cabinet d'études Gartner déconseillent aux entreprises d'attendre le lancement du futur Windows 7 pour renoncer à leur système d'exploitation XP. Ces entreprises pourraient certes ainsi éviter un passage au tout récent système d'exploitation Vista de Microsoft, mais risqueraient de ne pas recevoir de support pour XP pendant un certain temps.

Selon Microsoft, l'introduction du prochain Windows 7 est prévu pour dans 3 ans environ. Le cabinet d'études estime cependant dès à présent que le système d'exploitation sortira plus tard. D'autre part, Microsoft indique sur son site web qu'elle cessera de supporter XP dès le 14 avril 2009. Par ailleurs, il y a toujours beaucoup d'entreprises qui utilisent encore des versions Windows plus anciennes pour lesquelles il n'existe déjà plus de support (comme ME, 98 et 2000).

"Les entreprises doivent prendre Vista en considération", recommandent les analystes de Gartner. "L'historique de Microsoft en matière de livraisons dans les délais ne plaide pas en sa faveur." Selon eux, le géant des logiciels n'a encore publié que très peu de détails sur Windows 7. Pour Gartner, cela ne peut signifier que deux choses: "Soit Microsoft n'a vraiment encore aucune idée de ce qui se trouvera dans Windows 7, soit elle ne souhaite pas prendre d'engagements publics."

Une autre (mini)étude, effectuée par l'entreprise américaine PatchLink, indique qu'aujourd'hui, nettement moins d'entreprises envisagent de passer à Vista qu'il y a sept mois. Au lieu de cela, elles choisissent de conserver provisoirement leur version Windows actuelle ou d'adopter Linux ou Mac OS X.

De l'étude de PatchLink, il appert qu'actuellement, seuls 2 pour cent des plus de 250 entreprises américaines participantes utilisent Vista. 9 pour cent répondent vouloir le faire dans les 3 mois à venir. Mais la grosse majorité des entreprises (87 pour cent) souhaitent s'en tenir provisoirement à leur système d'exploitation actuel. En comparaison avec des études réalisées fin 2006, cela signifie que nombre d'entreprises sont devenues plus critiques à l'égard de Vista et plus précisément de son aspect sécuritaire. Seuls 28 pour cent des participants à l'étude estiment que Vista est mieux protégé que XP. Il y a 7 mois, ils étaient encore 50 pour cent.

Avec Computable

Nos partenaires