Atos Origin se débarrasse de Philippe Germond

17/11/08 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Germond semble avoir payé cash son opposition aux fonds de capital-risque et aux actionnaires Centaurus et Pardus. Il est en effet remplacé à la tête d'Atos Origin par Thierry Breton.

Germond semble avoir payé cash son opposition aux fonds de capital-risque et aux actionnaires Centaurus et Pardus. Il est en effet remplacé à la tête d'Atos Origin par Thierry Breton.

Philippe Germond, CEO, s'était opposé au printemps dernier à l'insistance de Centaurus et Pardus (qui détiennent conjointement 16,7 pour cent des actions) de vendre des parties du géant des services IT Atos Origin pour remettre à flot le navire chancelant. Même si la hache de guerre fut ensuite enterrée et que fin octobre, il fut décidé de vendre des activités pour un montant de 500 millions d'euros, Germond paraît payer aujourd'hui le prix de sa résistance.

Le nouveau CEO et chairman du comité de direction s'appelle Thierry Breton, il n'y a pas si longtemps encore ministre français de l'économie et des finances. Breton fut également CEO de Bull (1993-1996), de Thomson (1997-2002) et de France Telecom (2002-2005).

Nos partenaires