AT&T vise un brevet pour le courriel à bouton d'autodestruction

03/07/13 à 17:04 - Mise à jour à 17:04

Source: Datanews

Il y a des chances que nous exercions à terme un contrôle sur les courriels déjà envoyés. AT&T prépare en effet un système permettant de s'opposer à leur transfert, voire à l'entièreté du message.

AT&T vise un brevet pour le courriel à bouton d'autodestruction

Il y a des chances que nous exercions à terme un contrôle sur les courriels déjà envoyés. AT&T prépare en effet un système permettant de s'opposer à leur transfert, voire à l'entièreté du message.

Il s'agit d'un brevet qu'AT&T a sollicité pour un système qui jugule les fuites d'e-mail et les messages envoyés par inadvertance. L'expéditeur peut ainsi choisir le ou les personnes autorisées à les recevoir ou non, et imposer une durée de vie au message, après quoi il est rendu illisible. Il est aussi possible d'effacer à distance ou de recevoir un avertissement, lorsqu'un message est transféré, avant qu'une réponse ne soit obtenue.

Forbes, qui a trouvé la notification publique du brevet, fait observer à juste titre que le système ne remplacera probablement pas votre compte Gmail ou Windows Live. Il s'agit d'un système indépendant du courriel classique. Mais le concept peut à coup sûr générer une plus-value pour les utilisateurs professionnels, surtout ceux qui travaillent avec des informations très confidentielles.

L'idée fait penser à l'appli populaire Snapchat vous permettant d'envoyer une photo qui s'efface au bout de quelques secondes. Il n'en reste pas moins vrai ici aussi qu'une capture ou une photo d'écran n'est jamais inévitable.

Nos partenaires