ASML bien partie pour enregistrer un chiffre d'affaires record en 2010

14/04/10 à 17:42 - Mise à jour à 17:42

Source: Datanews

Le fabricant de machines à puces ASML est bien partie pour atteindre en 2010 un chiffre d'affaires record de plus de 3,8 milliards d'euros. Voilà ce qu'a annoncé l'entreprise néerlandaise lors de la publication de ses résultats au premier trimestre.

Son bénéfice net a doublé par rapport au trimestre précédent pour passer de 50 à 107 millions d'euros. Au cours de cette période, son chiffre d'affaires s'est établi à 742 millions d'euros, largement au dessus de ce qui était attendu, à savoir 700 millions. Le nombre de commandes, un indicateur important pour les futures rentrées d'ASML, était avec 50 machines largement au dessus des attentes des analystes qui en prévoyaient 43. Par contre, le nombre de nouvelles machines commandées, soit 33, est quelque peu en deçà de ce qui était attendu.

ASML bien partie pour enregistrer un chiffre d'affaires record en 2010

Le fabricant de machines à puces ASML est bien partie pour atteindre en 2010 un chiffre d'affaires record de plus de 3,8 milliards d'euros. Voilà ce qu'a annoncé l'entreprise néerlandaise lors de la publication de ses résultats au premier trimestre.

Son bénéfice net a doublé par rapport au trimestre précédent pour passer de 50 à 107 millions d'euros. Au cours de cette période, son chiffre d'affaires s'est établi à 742 millions d'euros, largement au dessus de ce qui était attendu, à savoir 700 millions.

Le nombre de commandes, un indicateur important pour les futures rentrées d'ASML, était avec 50 machines largement au dessus des attentes des analystes qui en prévoyaient 43. Par contre, le nombre de nouvelles machines commandées, soit 33, est quelque peu en deçà de ce qui était attendu.

La valeur des commandes au premier trimestre a été par conséquent avec 1 milliard d'euros plus ou moins identique à l'attente des analystes. Au deuxième trimestre, ASML table sur un montant similaire de commandes. Pour le deuxième trimestre, l'entreprise a réduit son attente au niveau du chiffre d'affaires de 50 millions d'euros à 1 milliard d'euros.

Pour ASML, la situation est en net contraste avec celle connue durant la même période de l'an dernier, lorsque l'entreprise était dans le creux de la vague à cause de la crise. Le constructeur de machines à puces n'avait alors enregistré que huit commandes, dont quatre nouvelles. A l'époque, il avait essuyé une perte de 117 millions d'euros.

"Ces chiffres confirment que l'industrie des puces suit actuellement une courbe ascendante", a expliqué le directeur d'ASML, Eric Meurice. Les clients d'ASML profitent d'une forte demande de téléphones intelligents (smartphones) et de PC notamment.

Source: Belga/ANP

En savoir plus sur:

Nos partenaires