Artilium, la plate-forme de Telenet, Tele2 et Base, devient britannique

21/03/06 à 00:00 - Mise à jour à 20/03/06 à 23:59

Source: Datanews

L'entreprise technologique brugeoise Artilium passe dans les mains de la société britannique Future Internet Technologies. Artillium est à la base des services VoIP de Versatel-Tele2 et de la plate-forme MVNO de Base et United Telecom. La Belgique perd donc encore un fleuron technologique.

Artilium est entièrement rachetée par Future Internet Technologies qui a fait ses débuts la semaine dernière à la bourse londonienne AIM et en a retiré, après conversion, 73,2 millions d'euros. Voilà qui va lui permettre de payer les 7,5 millions d'euros cash et le reste en actions pour s'approprier Artilium. Ces informations parues dans le journal De Tijd d'aujourd'hui sont confirmées par Luc Verlinde, fondateur et actionnaire principal d'Artilium. L. Verlinde avait déjà vendu son entreprise en 2000 à IP Globalnet, pour la racheter quelque temps après. Ces 24 derniers mois, Artilium avait défrayé la chronique après avoir d'abord vendu sa plate-forme à United Telecom d'Holsbeek, près de Louvain. Cela avait permis à cette dernière de proposer les premiers services MVNO (Mobile Virtual Network Operator), récemment encore via Carrefour qui a réussi en un mois à attirer 10.000 clients GSM. La plate-forme permet de suivre en temps réel les clients prépayants de tiers.United exploite le réseau de Base, qui avait également manifesté de l'intérêt. L'an dernier, Base avait acquis la technologie avec l'aide de Telindus. L'intégrateur s'est également chargé de la plate-forme VoIP Artilium de Versatel, utilisée à présent par le repreneur Tele2 pour son offre VoIP à haut débit combinée. Telenet a également recours à cette technologie.L'an dernier, Artilium a enregistré un chiffre d'affaires de 4,1 millions d'euros et un bénéfice brut de 0,6 million d'euros. "Nous possédions la technologie adéquate, mais le marché n'était pas tout à fait prêt pour l'accueillir. Cela nous a contraints à poursuivre notre croissance à l'échelle internationale", explique Luc Verlinde. Future Internet Technologies détient une participation dans AGC, l'un des cinq grands fournisseurs américains de services VoIP. La technologie d'Artilium y est à présent utilisée et pourrait s'imposer. "Si le succès est au rendez-vous, nous doublerons le nombre de collaborateurs de 20 à 40 d'ici la fin de l'année."Selon De Tijd, Artilium, avec le soutien financier de Future Internet Technologies, prendra aussi une participation de 49 pour cent dans Aquanta Networks, l'entreprise VoIP de Gery Pollet, pour 1,5 million d'euros. Aquanta compte quelque 10.000 abonnés VoIP. L'an dernier, Artilium avait déjà acquis la technologie VoIP d'Aquanta.

Nos partenaires