Artilium de nouveau sur le bon rail

04/12/13 à 10:13 - Mise à jour à 10:13

Source: Datanews

L'entreprise télécom spécialisée brugeoise Artilium renoue avec la croissance après quelques années difficiles.

Artilium de nouveau sur le bon rail

© Getty Images/iStockphoto

Artilium est une entreprise d'origine brugeoise - même si son siège central est à présent à Londres - qui s'est spécialisée dans les plates-formes et services télécoms (mobiles). Ce sont surtout les 'mobile virtual network operators' (MVNO) qui exploitent avidement cette technologie. KPN/Base Company est ainsi historiquement l'un des principaux clients de ce qu'on appelle la plate-forme ARTA.

Mais le moins que l'on puisse dire, c'est qu'Artilium n'avait pas le vent en poupe ces dernières années. En juin 2009, l'entreprise dût dans l'urgence rechercher du capital frais, alors que le cours de son action a été longtemps suspendu au London Stock Exchange. Ce n'est qu'une demi-année plus tard que les 2,5 millions d'euros nécessaires furent trouvés et que les activités reprirent, mais toujours pas sans problèmes. En 2011, Artilium réussit cependant à convaincre KPN Group Belgium de prolonger de 3 ans l'important contrat précédemment signé.

La véritable volte face eut toutefois lieu l'année dernière avec le rachat d'United Telecom, ce qui alla de pair avec un changement de CEO: Maarten Bisseling (ex-Base) redevint COO et CTO, alors que Willem van den Brinck (ex-KPN) assuma le rôle de CEO. En 2007 encore, Van den Brinck avait été chargé chez Base du lancement de Jim Mobile avec la VMMa.

Nouveaux clients

Base Company s'est de nouveau engagée au début de cette année pour 2 ans supplémentaires, mais avec Belgacom et T-Mobile, Artilium a aussi attiré de nouveaux clients importants. United Telecom (dont le siège central est installé à Aarschot) fait depuis 2012 aussi partie d'Artilium et est le Mobile Virtual Network Enabler (MVNE) de marques telles Ello, Premier, Billi Mobile et United Telecom elle-même. United Telecom exploite à cette fin le réseau de Base.

Artilium a clôturé l'exercice dernier sur un chiffre d'affaires de 11,2 millions d'euros, ce qui représente une impressionnante croissance de 7,8 millions d'euros par rapport à l'année fiscale précédente. L'ebitda négatif de 3 millions a été transformé en un résultat positif d'1,2 million en l'espace d'un an.

Pour 2014, Artilium vise une progression supplémentaire grâce à une plate-forme logicielle 'as-a-service' nouvellement lancée. "Nous sommes petits et pouvons par conséquent réagir assez vite aux exigences des acteurs en vue. Les faibles marges nous poussent à proposer rapidement de nouveaux services, ce que nous ne manquons pas de faire", affirme Willem van den Brink.

Artilium travaille avec des partenaires tels Microsoft, Juniper, Infradata, Cisco, HP, Dell et Dialogic.

En savoir plus sur:

Nos partenaires