Arrestation de 4 membres de la bande à l'origine de l'attaque de phishing contre ING

26/04/13 à 11:02 - Mise à jour à 11:02

Source: Datanews

L'année dernière, des soi-disant collaborateurs d'ING ont mis la main sur les données bancaires de clients au moyen de courriels d'hameçonnage (phishing). Ils ont ainsi pu s'emparer d'un butin d'1 million d'euros environ. Quatre membres de la 'bande ING' ont à présent été appréhendés, alors qu'ils tentaient d'acheter à Bruxelles des iPhone avec de l'argent volé.

Arrestation de 4 membres de la bande à l'origine de l'attaque de phishing contre ING

L'année dernière, des soi-disant collaborateurs d'ING ont mis la main sur les données bancaires de clients au moyen de courriels d'hameçonnage (phishing). Ils ont ainsi pu s'emparer d'un butin d'1 million d'euros environ. Quatre membres de la 'bande ING' ont à présent été appréhendés, alors qu'ils tentaient d'acheter à Bruxelles des iPhone avec de l'argent volé.

Durant l'été de 2012, une bande de soi-disant collaborateurs d'ING ont réussi au moyen de courriels factices à mettre la main sur les données bancaires personnelles de clients ING et à s'emparer d'un butin de plus d'1 million d'euros.

Quatre membres de cette bande - deux couples nigériens - ont été arrêtés, alors qu'ils essayaient d'acheter au Mediamarkt de Bruxelles des iPhone et d'autres appareils électroniques avec de l'argent volé.

20 autres 'phishers' encore dans notre pays Il n'empêche que la bande n'est ainsi pas encore tout à fait décimée. Selon les enquêteurs, quelque 20 autres hameçonneurs ('phishers') sont encore actifs dans notre pays et font des victimes chaque jour qui passe. Il est donc conseillé de ne pas réagir à des courriels provenant soi-disant de la banque.

En 2012, l'on a recensé plus de 1.000 cas de fraude à l'internet banking. Le phishing est la forme la plus fréquente de ce genre de fraude. Outre des clients d'ING, d'autres de BNP Paribas Fortis, KBC et de la Banque de La Poste en ont aussi été victimes l'an dernier et cette année.

En savoir plus sur:

Nos partenaires