Apple va bloquer l'activation automatique de Flash (notamment)

15/06/16 à 13:16 - Mise à jour à 13:16

La version desktop 10 de Safari bloquera différents plug-ins, tels Flash, Silverlight, Java et Quicktime.

Apple va bloquer l'activation automatique de Flash (notamment)

© AFP

Lors de la reproduction d'un contenu avec implémentation HTLM5, les utilisateurs reçoivent un message d'erreur indiquant que Flash n'est pas installé, même si tel est pourtant le cas. Apparaît alors un lien de téléchargement et en cliquant dessus, la fenêtre émergente (pop-up) indique que le plug-in se trouve bien sur l'ordinateur, mais n'est pas activé. Lorsque quelqu'un veut quand même visionner le contenu, il peut cependant activer le plug-in à chaque fois.

Lors de la visite régulière de sites, Safari retient certes le choix, mais au bout d'un mois, cette préférence disparaît.

Cet automne, Google bloquera aussi Flash dans la plupart des cas, parce que le système n'est plus sûr. Même Adobe, l'auteur de Flash, déclare qu'il est préférable de ne plus utiliser le système, parce qu'il est devenu peu sûr. Microsoft adopte la même attitude dans son navigateur Edge, et Firefox également.

Flash a été des années durant la norme pour la reproduction entre autres de publicités sur internet. A présent, il s'agit de HTML5.

Nos partenaires