Apple s'oppose (de nouveau) aux réparateurs de smartphones indépendants

11/04/18 à 13:21 - Mise à jour à 13:20

Quiconque a fait récemment réparer l'écran de son iPhone 8 ou 8 Plus par un réparateur non-officiel Apple, a intérêt à patienter avant de télécharger le tout nouvel iOS. Cette mise à jour rend en effet inutilisable l'écran tactile des téléphones réparés ailleurs que chez Apple.

Apple s'oppose (de nouveau) aux réparateurs de smartphones indépendants

© REUTERS

Avec iOS 11.3, Apple engage (de nouveau) le combat contre les options de réparation plus économiques d'écrans endommagés sur ses smartphones. Normalement, l'entreprise souhaite que les utilisateurs lui renvoient leur appareil abîmé ou à tout le moins le confient à un réparateur Apple officiel. Il s'agit cependant là souvent de l'option la plus coûteuse. Mais comme les composants sont disponibles en ligne et que les appareils endommagés peuvent donc être réparés par des tiers, cette procédure s'avère généralement aussi valable et... nettement moins chère.

Lutte contre des tiers

Apple ne veut évidemment pas entendre parler de cette solution économique. La toute nouvelle mise à jour veille donc à ce que les écrans tactiles qui n'ont pas été réparés par elle, ne réagissent plus à aucune commande, ce qui fait que les smartphones deviennent quasiment inutilisables. Comme les appareils concernés fonctionnaient encore parfaitement avant la mise à jour, il est par conséquent question d'un blocage par voie logicielle de la part d'Apple pour bien faire comprendre aux utilisateurs qu'ils n'ont pas intérêt à se rendre ailleurs pour des réparations.

Ce n'est pas la première fois que le fabricant américain de smartphones entreprend une telle action. L'année dernière, on a eu droit en effet à une mise à jour similaire pour les appareils iPhone 7, qui empêchait l'écran tactile de fonctionner. La fonctionnalité de l'écran tactile fut cependant restaurée un peu plus tard au moyen d'une update. Apple complique aussi les réparations de l'iPhone X. Faire remplacer un écran par un réparateur non-officiel, même avec des composants certifiés, fait en sorte que tant le détecteur de luminosité que le système de reconnaissance faciale de ce produit-phare refusent tout service.

Solution

Il n'est pas encore certain qu'Apple sorte une mise à jour qui résolve le problème. Plusieurs magasins de réparation indépendants annoncent déjà avoir une idée de la source de ce dernier. Tout écran tactile est connecté à une micro-puce, qui bloque probablement l'écran par voie logicielle. Résoudre le problème implique donc que le smartphone soit rouvert pour remplacer cette puce.

Si vous possédez donc un iPhone 8s ou 8s, Plus dont vous avez fait récemment remplacer l'écran par un autre réparateur qu'Apple, n'actualisez donc pas encore vers iOS 11.3 par simple mesure de précaution.

En savoir plus sur:

Nos partenaires