Apple renforce les règles de confidentialité dans son magasin d'applis

13/06/18 à 20:45 - Mise à jour à 20:43

Source: Datanews

Apple a adapté en catimini les règles en vigueur dans son App Store. Les développeurs ne peuvent dorénavant plus collecter comme bon leur semble des listes de contacts d'utilisateurs pour les revendre à des tiers.

Apple renforce les règles de confidentialité dans son magasin d'applis

. © .

Jusqu'il y a peu, les développeurs d'applis iOS pouvaient encore demander à leurs utilisateurs d'accéder à leurs contacts sur leur smartphone ou tablette. Ils étaient libres ensuite de les revendre sans demander une autorisation explicite. Selon l'agence Bloomberg, tel ne sera plus le cas.

Les nouvelles règles, qui sont entrées en vigueur la semaine dernière, interdisent aux développeurs de convertir la liste de contacts d'un smartphone ou d'une tablette dans une base de données, pour ensuite revendre cette dernière. Les développeurs d'applis ne sont plus autorisés non plus à convertir des données en profils d'utilisateurs. Ils peuvent toutefois encore demander d'utiliser la liste de contacts des utilisateurs pour leur appli, mais ils doivent dans ce cas expliquer exactement ce qu'ils envisagent d'en faire.

Le pillage de données d'utilisateurs et, surtout, de celles de leurs amis, est devenu un sujet particulièrement sensible depuis qu'a éclaté le scandale Cambridge Analytica, par lequel un simple quiz de personnalité sur Facebook avait permis de mettre la main sur des milliers de données personnelles. Apple semble à présent vouloir éviter pareille mésaventure avec les applis iOS.

Les nouvelles règles s'inscrivent en outre dans une stratégie plus large d'Apple en vue d'endiguer quelque peu la collecte de données par des tiers. Lors de sa récente conférence des développeurs WWDC, le géant technologique avait annoncé par exemple qu'il bloquerait le traçage par Facebook et d'autres sur son navigateur.

En savoir plus sur:

Nos partenaires