Apple rend le PC superflu avec iCloud

07/06/11 à 12:37 - Mise à jour à 12:37

Source: Datanews

Steve Jobs, le patron d'Apple, a lancé ce lundi iCloud à San Francisco. Avec ce service basé web, le contenu peut être synchronisé via l'internet sur tous les appareils Apple. Selon Jobs, iCloud est un pas logique, à présent que le PC n'est plus le hub numérique des jeunes passionnés du numérique. Les contacts, le calendrier et le mail ont été repensés pour le nuage, de sorte qu'une adaptation sur un appareil est immédiatement visible sur l'autre. Et quiconque acquiert une appli, un livre ou une chanson pour l'iPhone, peut solliciter ces fichiers aussi sur d'autres appareils d'Apple. Steve Jobs a insisté sur le fait qu'iCloud n'est pas qu'un simple disque dur dans le nuage: "Nous dégradons certes les PC et les Mac à ce qu'ils sont vraiment, à savoir de bêtes appareils. En même temps, nous déplaçons les hubs des utilisateurs vers le nuage. Ils ne devront plus jamais synchroniser leurs photos ou chansons avec d'autres appareils."

Apple rend le PC superflu avec iCloud

Steve Jobs, le patron d'Apple, a lancé ce lundi iCloud à San Francisco. Avec ce service basé web, le contenu peut être synchronisé via l'internet sur tous les appareils Apple.

Selon Jobs, iCloud est un pas logique, à présent que le PC n'est plus le hub numérique des jeunes passionnés du numérique. Les contacts, le calendrier et le mail ont été repensés pour le nuage, de sorte qu'une adaptation sur un appareil est immédiatement visible sur l'autre. Et quiconque acquiert une appli, un livre ou une chanson pour l'iPhone, peut solliciter ces fichiers aussi sur d'autres appareils d'Apple.

Steve Jobs a insisté sur le fait qu'iCloud n'est pas qu'un simple disque dur dans le nuage: "Nous dégradons certes les PC et les Mac à ce qu'ils sont vraiment, à savoir de bêtes appareils. En même temps, nous déplaçons les hubs des utilisateurs vers le nuage. Ils ne devront plus jamais synchroniser leurs photos ou chansons avec d'autres appareils."

Au centre d'iCloud, l'on trouve une version rafraîchie d'iTunes, le magasin de musique numérique d'Apple. iTunes contient désormais une fonction iCloud, permettant d'écouter sur d'autres gadgets d'Apple de la musique achetée pour un premier appareil.

iTunes Match, une autre composante du nouvel iTunes, recherche la musique placée sur le disque dur d'utilisateurs et la rend accessible en ligne sans qu'elle doive être chargée. Ce service coûtera cependant 25 dollars par an (pour le rest iCloud est gratuit), mais pour ce montant, le nombre de chansons sera illimité.

Le lancement d'iTunes 'dans le nuage' place Apple au même rang que Google et Amazon, qui ont aussi inauguré ces dernières semaines avec Google Music et Cloud Drive des services musicaux propres. Mais contrairement à Amazon et Google, Apple a conclu des accords avec toutes les grandes sociétés discographiques. Il en résulte qu'iTunes peut désormais 'répliquer' des discothèques complètes dans le nuage, quelque chose que Google Music et Cloud Drive ne peuvent provisoirement pas faire.

iOS 5

Hier, Apple a aussi présenté iOS 5, la toute nouvelle version du système d'exploitation mobile tournant sur l'iPhone, l'iPad et l'Pod Touch. L'une de ses nouveautés est l'intégration de Twitter dans les applis caméra et appareil photo. Il sera ainsi plus facile de partager des photos avec d'autres.

L'idée défendue par Jobs que l'on quitte ainsi l'ère du PC, a encore été soulignée par le fait que les mises à jour logicielles d'iOS 5 se feront sans fil. Pour finir, citons encore iMessage, un service de messages à la BlackBerry Messenger, afin de pouvoir communiquer et partager aisément entre tous les appareils tournant sur iOS.

En savoir plus sur:

Nos partenaires