Apple prépare une puce AI

29/05/17 à 13:11 - Mise à jour à 13:16

Source: Datanews

Apple prépare une puce spécialisée pour des applications en intelligence artificielle (AI). Elle pourrait à l'avenir être intégrée aux iPhone pour exécuter de manière plus efficiente des tâches comme la reconnaissance du visage et de la voix.

Apple prépare une puce AI

© Reuters

Apple travaille sur un processeur destiné à accélérer les calculs des réseaux neuraux. Voilà qui rendrait l'Apple Neural Engine - comme la puce s'appelle - idéale pour effectuer plus efficacement des tâches AI comme l'identification du visage ou de la voix. La puce a déjà été testée dans les prototypes des futurs iPhone, selon l'agence de presse Bloomberg.

En avril déjà, le géant technologique avait annoncé qu'il allait produire sa propre puce graphique. Une puce AI s'inscrirait donc dans la stratégie d'Apple, qui souhaite développer toujours plus de hardware propre.

Le fait que le fabricant de l'iPhone veuille intégrer davantage d'intelligence artificielle dans ses produits, n'est pas une surprise. L'assistant personnel Siri était déjà une première étape sur cette voie. Entre-temps, Apple a recruté quelques experts AI et en décembre, elle annonçait pour la première fois publiquement les résultats de ses recherches. Un mois plus tard, le géant technologique se rallia à un groupe de recherche dans le domaine de l'intelligence artificielle, dont faisaient partie aussi Amazon, Facebook, Google, IBM et Microsoft.

Place à la révolution de l'intelligence artificielle

En lançant une puce spécifiquement mise au point pour exécuter des tâches AI, Apple emboiterait le pas à ses concurrents, qui sont depuis assez longtemps déjà occupés à prendre la direction de la révolution que représente l'intelligence artificielle. L'année dernière déjà, Google annonça son TPU (Tensor Processing Unit). Et lors de la conférence I/O plus tôt ce mois-ci, elle présenta le successeur de cette puce AI, qui est à présent aussi disponible pour les clients des services 'cloud' de Google. Nvidia a également développé une puce AI, qui devrait équiper d'ici trois ans les voitures autonomes. Ces dernières reposent du reste fortement sur l'intelligence artificielle. Précédemment, Apple y a aussi montré son intérêt.

En savoir plus sur:

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos