Apple: "Nous ne traçons pas l'emplacement de l'iPhone"

28/04/11 à 12:10 - Mise à jour à 12:10

Source: Datanews

Ce que l'entreprise va faire, c'est réduire la capacité de la cache.

Apple: "Nous ne traçons pas l'emplacement de l'iPhone"

L'entreprise technologique Apple a démenti le fait que les données géographiques des utilisateurs de l'iPad et de l'iPhone soient sciemment conservées. Elle évoque cependant une mise à jour logicielle en vue de limiter le stockage des données sur les appareils mobiles.

Apple a réagi à une polémique qui a démarré, il y a une semaine, lorsqu'on a appris que certains appareils d'Apple conservaient des données relatives aux déplacements des utilisateurs. Mardi, il est apparu que deux clients américains d'Apple lui avaient intenté un procès pour stockage de données personnelles.

"Apple ne trace pas l'emplacement de votre iPhone", a réagi Apple mercredi dans un communiqué de presse. "Elle ne l'a jamais fait et ne le fera jamais." La base de données Consolidated.db dans chaque appareil iOS est, selon l'entreprise, une cache utilisée pour déterminer plus rapidement un endroit. Les données géographiques sont nécessaires pour pouvoir déterminer rapidement un lieu sur base des réseaux WiFi et des pylônes d'antennes dans les environs. Ces données peuvent alors être utilisées dans des applications ou pour des services liés à l'emplacement ou pour des annonces. Apple assure ne pouvoir absolument pas localiser les utilisateurs sur base de ces données.

Ce que l'entreprise va faire, c'est réduire la capacité de la cache par le biais d'une mise à jour logicielle. Il en résultera que ces données géographiques ne seront pas conservées pendant une année entière sur l'iPhone. En outre, la base de données Consolidated.db sera cryptée, afin qu'elle ne puisse plus être lue.

Depuis quelques semaines, Apple mais aussi Google font l'objet d'un débat de confidentialité en raison de leur stockage de données géographiques et autres. Des parlementaires américains examinent l'affaire pour savoir s'il est question d'une violation des règles en matière de respect de la vie privée.

En savoir plus sur:

Nos partenaires