Apple fête les 30 ans du Mac

24/01/14 à 13:54 - Mise à jour à 13:54

Source: Datanews

C'est le 24 janvier 1984 que Steve Jobs, le directeur d'Apple de l'époque, a tenu à Cupertino le premier ordinateur Mac sur les fonts baptismaux: il s'agissait du Macintosh 128k.

Apple fête les 30 ans du Mac

© Reuters

C'est le 24 janvier 1984 que Steve Jobs, le directeur d'Apple de l'époque, a tenu à Cupertino le premier ordinateur Mac sur les fonts baptismaux: il s'agissait du Macintosh 128k (équipé d'une capacité de mémoire de 128 kilo-octets). Ce fut le premier ordinateur à disposer d'une interface graphique et d'une souris. Avec son prix de 2.495 dollars, cette machine à diagonale d'écran de 9 pouces d'une résolution de 512x342 pixels ciblait le consommateur moyen.

1984 Le premier Mac allait déclencher une révolution au pays des ordinateurs, ne serait-ce qu'en raison du spot publicitaire étonnant réalisé par Ridley Scott, faisant référence au livre '1984' et dépeignant indirectement le géant des PC, IBM, comme un Big Brother. La moitié de l'Amérique visionna ce spot durant le Super Bowl.

Dans les années 80 et 90, le Mac subit plusieurs modifications. Des Mac portables firent aussi leur apparition: les Macintosh Portable et PowerBook - les fondements des actuels MacBook.

Tout-en-un Apple connut un moment de sérieuses difficultés, lorsque les PC des concurrents furent commercialisés à des prix inférieurs. Le Mac perdit ainsi de sa popularité. Mais fin des années 90, l'entreprise trouva un nouveau filon avec l'iMac all-in-one. Ce type d'ordinateur eut d'abord un design arrondi, puis se présenta sous la forme d'un écran avec le boîtier à l'arrière, comme c'est encore et toujours le cas actuellement.

L'appellation Macintosh n'est plus utilisée depuis 1998, mais le Mac n'en reste pas moins toujours bien vivant.

iOS et OS X ne feront pas la paire A l'occasion du trentième anniversaire du Mac, les directeurs d'Apple Phil Schiller, Craig Federighi et Bud Tribble ont été interviewés ensemble. Ils insistent sur le fait qu'Apple n'envisage pas de réunir iOS et OS X, les systèmes d'exploitation respectifs des appareils mobiles et des ordinateurs Mac. Il n'y a aucune raison d'intégrer un écran tactile à un ordinateur de bureau ou d'équiper une tablette d'un clavier, selon Federighi. Cela ne pourrait que nuire à l'expérience d'utilisation.

En savoir plus sur:

Nos partenaires