Apple étouffe dans l'oeuf le litige à propos de l'accu de l'iPhone 6s

12/10/15 à 13:17 - Mise à jour à 13:14

Apple prétend dans un communiqué qu'il existe effectivement des différences dans la consommation énergétique entre l'iPhone 6s à processeur A9 en provenance de Samsung et celui équipé d'une puce A9 issue de TSMC, mais que cet écart est négligeable.

Apple étouffe dans l'oeuf le litige à propos de l'accu de l'iPhone 6s

© Wim Kopinga

Un test de divers exemplaires de l'iPhone 6s et de l'iPhone 6s Plus avait mis en lumière qu'un modèle équipé d'une puce de TSMC fonctionnait deux heures de plus avec un accu entièrement rechargé que celui intégrant une puce de Samsung.

Dans une réaction à TechCrunch, Apple a indiqué que le test des smartphones avait été effectué dans des conditions irréalistes. Selon l'entreprise, les composants sont tous d'une qualité répondant aux normes les plus strictes. De légères variations peuvent certes se manifester dans l'utilisation journalière des téléphones, mais sans jamais dépasser les 2 à 3 pour cent.

Apple recourt à deux fournisseurs de puces A9 pour pouvoir en disposer de quantités suffisantes et pour réduire les risques. Dans le cadre du lancement de l'iPhone 6s, c'est la première fois qu'Apple est à même de faire face à la forte demande du nouvel appareil.

Source: Automatiseringgids

En savoir plus sur:

Nos partenaires