Apple et Google lancent une offre commune sur des brevets Kodak

10/12/12 à 11:14 - Mise à jour à 11:14

Source: Datanews

Selon certains médias internationaux, les rivaux technologiques Apple et Google ont uni leurs forces et vont émettre une offre conjointe sur des brevets du pionnier de la photographie Kodak. L'offre commune serait supérieure à 500 millions de dollars (390 millions d'euros), selon l'agence de presse financière Bloomberg.

Apple et Google lancent une offre commune sur des brevets Kodak

Selon certains médias internationaux, les rivaux technologiques Apple et Google ont uni leurs forces et vont émettre une offre conjointe sur des brevets du pionnier de la photographie Kodak. L'offre commune serait supérieure à 500 millions de dollars (390 millions d'euros), selon l'agence de presse financière Bloomberg.

Cet été, Apple et Google s'étaient encore affrontées lors de la vente de 1.100 brevets Kodak. Cette vente fut finalement postposée, parce que les offres ne dépassaient pas le montant total de 500 millions de dollars. Le groupe photographique doit récolter au minimum un demi-milliard de dollars pour pouvoir sortir de la procédure de protection contre ses créanciers, ce qu'on appelle le Chapter 11.

Apple et Google sont des adversaires directs dans la guerre des brevets qui secoue le secteur mobile. L'année dernière, elles avaient encore porté le prix à 4,5 milliards de dollars lors de la vente aux enchères de brevets de l'entreprise en faillite Nortel Networks. En fin de compte, ce sont finalement Apple et Microsoft, alliées de circonstance, qui l'avaient emporté.

"Apple et Google en ont tiré les leçons", déclare

à Bloomberg Richard Ehrlickman de l'agence de brevets IP Offerings. "Les deux entreprises ont décidé de collaborer pour réduire les coûts du rachat."

Eastman Kodak avait en janvier dernier demandé à être protégé contre ses créanciers. Le groupe, qui a été à la base du film photo au dix-neuvième siècle, est le principal perdant de la numérisation de la photographie.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires