Apple déçoit ses investisseurs

22/07/15 à 12:07 - Mise à jour à 12:07

Source: Datanews

Nonobstant un bénéfice trimestriel en nette hausse et d'excellents chiffres de vente de l'iPhone, les investisseurs ont exprimé leur désillusion après l'annonce des résultats d'Apple. C'est la première fois en huit trimestres que la société à la pomme ne répond pas aux attentes toujours très élevées, il est vrai.

Apple déçoit ses investisseurs

. © Reuters

Les analystes comptaient sur un chiffre d'affaires de 51 milliards de dollars, alors qu'Apple enregistre 49,6 milliards de dollars (45,3 milliards d'euros) durant les premiers mois de cette année. Pourtant, c'est encore et toujours plus d'un tiers supérieur au chiffre de l'année dernière, ce qui démontre bien les attentes démentielles.

D'une année à l'autre, le bénéfice trimestriel a crû de 38 pour cent à 10,7 milliards de dollars. Apple s'est surtout distinguée en Chine, où les iPhone sont partis comme des petits pains. En tout, Apple a quand même écoulé le trimestre dernier le nombre impressionnant de 47,5 millions d'iPhone. Mais ici encore, cela reste en-deçà des attentes des analystes qui espéraient 48,8 millions d'unités vendues.

Qu'en est-il de la Watch?

Les chiffres de vente de la Watch - la montre intelligente lancée durant le précédent trimestre - n'ont pas été communiqués. Apple les introduit en effet dans l'amalgame 'Other' (Autre) regroupant aussi l'iPod, le casque Beats et l'Apple TV. Cette catégorie de produits 'Other' a progressé d'1,7 milliard de dollars à quelque 2,64 milliards de dollars, sans que l'on puisse donc en conclure que la Watch a pris à son compte ou non la croissance enregistrée.

Apple ne souhaite pas donner de chiffres concrets, ce qui représente du reste une rupture de tendance, puisque dans le passé, l'entreprise communiquait directement les chiffres de vente de tout nouveau produit. Cette fois, l'entreprise s'en tient à une déclaration vague, selon laquelle la Watch fait mieux qu'attendu, et que son lancement est un "succès".

En savoir plus sur:

Nos partenaires