Apple déboutée au Japon dans le conflit qui l'oppose à Samsung

31/08/12 à 13:23 - Mise à jour à 13:23

Source: Datanews

La plainte que le géant informatique Apple avait déposée contre son concurrent Samsung à propos d'une violation de brevets, a été jugée non fondée par le tribunal de Tokyo. Il s'agit là du premier jugement rendu dans le volet japonais de la guerre des brevets opposant Apple et Samsung à l'échelle mondiale.

Apple déboutée au Japon dans le conflit qui l'oppose à Samsung

La plainte que le géant informatique Apple avait déposée contre son concurrent Samsung à propos d'une violation de brevets, a été jugée non fondée par le tribunal de Tokyo. Il s'agit là du premier jugement rendu dans le volet japonais de la guerre des brevets opposant Apple et Samsung à l'échelle mondiale.

Le juge a estimé que la technologie utilisée par Samsung pour ses smartphones et ordinateurs-tablettes Galaxy n'enfreint pas les brevets des iPhone et iPad bien connus. Apple peut évidemment encore faire appel de cette décision.

Le 24 août dernier, un tribunal californien avait, lui, donné raison à Apple et avait condamné Samsung à payer une amende d'1,05 milliard de dollars. Selon ce tribunal, le groupe sud-coréen a bien violé les brevets de l'iPad et de l'iPhone. Samsung a de son côté accusé Apple d'avoir enfreint des brevets relatifs à la technologie de l'internet sans fil, mais le tribunal américain a rejeté cette plainte.

En Corée du Sud, un tribunal a quant à lui estimé que les deux entreprises ont violé des brevets respectifs. Elles ont été condamnées à une amende et ne peuvent désormais plus vendre certaines tablettes et smartphones de leurs gammes dans ce pays.

Samsung a beaucoup à perdre au cas où elle ne pourrait plus vendre aux Etats-Unis son nouveau Galaxy S3, qui est véritablement son produit-phare. La lutte que se livrent les deux géants au niveau mondial en matière de droits des brevets est suivie très attentivement en raison des conséquences possibles sur le marché des tablettes et des smartphones en forte croissance.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires