Apple attire du personnel de Tesla par des salaires nettement plus élevés et des bonus extravagants

25/02/15 à 14:17 - Mise à jour à 14:16

Elon Musk, le directeur de Tesla, évoque les montants extravagants proposés par Apple en vue de lui 'chiper' ses techniciens.

Apple attire du personnel de Tesla par des salaires nettement plus élevés et des bonus extravagants

© Reuters

Apple souhaiterait d'ici cinq ans se lancer dans la production de sa propre voiture électrique et concurrencer ainsi notamment la Tesla d'Elon Musk.

Augmentation de salaire et bonus

Pour pouvoir construire ce genre de voiture électrique, Apple semble à présent s'intéresser de près aux ingénieurs software de... Tesla. Le fabricant de l'iPhone offre ainsi aux collaborateurs de Tesla un salaire nettement supérieur et un bonus de 250.000 dollars, s'ils acceptent de migrer à Cupertino. Voilà ce qu'annonce BGR sur base de messages de Musk relayés par l'agence Bloomberg.

Chez Tesla, un technicien gagne entre 95.000 et 121.000 dollars par an, comme il ressort des données du site de carrières Glassdoor.com. Apple leur offre donc plus du double.

Une guerre d'enchères

La situation risque de se transformer en une sorte de guerre d'enchères entre les deux entreprises car Tesla a en son temps elle aussi chassé sur les terres d'Apple. C'est ainsi qu'à coup sûr, 150 ingénieurs software sont entre mi-2008 et fin 2013 passés d'Apple chez Tesla.

Les augmentations salariales qui résultent de ce genre de migrations, sont assez souvent de mise dans la Silicon Valley. Voilà pourquoi Steve Jobs s'était entendu entre 2005 et 2009 avec Intel, Google et Adobe notamment, afin que toutes ces entreprises ne se 'chipent' pas mutuellement du personnel. En fin de compte, cette affaire avait été réglée le mois dernier.

La lutte pour le personnel opposant Tesla et Apple démontre en tout cas non seulement l'importance du développement des logiciels pour les véhicules électriques modernes, mais aussi combien Apple aimerait acquérir en son sein la connaissance liée à ces véhicules.

Source: Automatiseringgids

En savoir plus sur:

Nos partenaires