Aperçu: le meilleur du MWC 2018

08/03/18 à 14:03 - Mise à jour à 14:01

Le Mobile World Congress (MWC) a eu lieu du 26 février au 1er mars à Barcelone. Il s'agit là de l'un des plus importants salons technologiques au monde. Cette année encore, Data News était sur place pour vous en rendre compte. Si vous n'y étiez pas, voici donc un aperçu de ce qu'on pouvait y découvrir.

Aperçu: le meilleur du MWC 2018

© REUTERS

Produits-phares

La toute grande annonce que tout le monde avait vu venir, c'était évidemment celle des nouveaux produits-phares de Samsung: les Galaxy S9 et S9 Plus. Avec ces versions de son top-modèle, Samsung n'a guère pris de risques, puisqu'elle s'est focalisée sur un peaufinage et pas vraiment sur de grandes innovations. Le design n'a pas trop changé par rapport au S8. La prise casque familière est toujours située en bas et même le Bixby AI pas vraiment apprécié de Samsung est de nouveau bien là. La principale rénovation se situe dans l'appareil photo. L'appareil photo à l'arrière est pour la première fois équipé de deux diaphragmes différents (F1.5 et F2.4) interchangeables. L'appareil à selfies a lui aussi reçu une nouvelle fonction avec les émoticônes AR avec lesquels Samsung entend clairement offrir une alternative Android aux 'animojis' d'Apple. Les prix des nouveaux produits-phares de Samsung restent en dessous de la barre des 1.000 euros, contrairement à celui de l'iPhone X. Le Galaxy S9 sera vendu 849 euros, et le S9 Plus 949 euros minimum.

Samsung S9 et S9+

Samsung S9 et S9+ © Samsung

Sony a mis également sur les fonts baptismaux quelques nouveaux modèles de smartphones haut de gamme: le Xperia XZ2 et son petit frère, le XZ 2 Compact. Rayons spécifications, les deux téléphones sont très similaires: processeur Qualcomm Snapdragon 845, 64 Go de capacité de stockage et écran de 2.160x1.080p. Les différences résident dans la taille: le XZ2 possède un écran de 5,7 pouces, alors que le XZ2 Compact doit se satisfaire d'un écran de 5 pouces et d'une batterie un peu plus petite. Le XZ2 offre aussi une fonction supplémentaire qui ne figure pas sur la version compacte: la technologie 'Dynamic Vibration', qui fait que le téléphone vibre en fonction du contenu visionné. Cela peut aller de vibrations au rythme de la musique jusqu'à un tremblement accompagnant certains apports dans un jeu. Les deux téléphones seront disponibles à partir du 6 avril. La version la plus grande reviendra à 799 euros, alors que la variante compacte sera vendue à 599 euros.

Au MWC, Asus a aussi présenté la nouvelle version de sa série Zenfone. Le Zenfone 5 se décline en trois finitions différentes: une version allégée équipée d'un hardware d'un peu moins bonne qualité, mais équipée néanmoins de pas moins de quatre appareils photo (deux en façade et deux à l'arrière), une version 'normale' au hardware un peu plus robuste, mais avec un appareil photo de moins, et enfin le produit-phare: le Zenfone 5Z. Ce qui frappe surtout ici, c'est combien le 5Z ressemble à l'iPhone X. De l'encadrement d'écran similaire jusqu'aux émoticônes animés, le Zenfone 5Z ressemble à un iPhone X sur lequel on a installé Android Oreo. Mais tout cela pour la moitié du prix demandé par Apple pour son cheval de bataille, à savoir 479 euros.

Téléphone de milieu de gamme et à prix serrés

Pour quiconque s'intéresse moins au top absolu du monde des smartphones, il y avait aussi largement de quoi faire au MWC.

Nokia tente de faire son comeback sur le marché des smartphones. Dans ce but, la firme lance trois nouveaux téléphones visant chacun un segment différent du marché. Le 'Nokia 1' en tant que véritable smartphone à prix budget se caractérise par du hardware limité et un prix de 89 euros seulement. Le 'Nokia 6' entend lui concurrencer nettement les smartphones de milieu de gamme vendus aux environs de 300 euros. Quant au 'Nokia 8 Sirocco', il s'agit d'un produit-phare aux spécifications correspondantes proposé au prix de 749 euros. Cerise sur le gâteau, Nokia a aussi annoncé qu'elle ressortait l'ancien Nokia 8110. Elle avait l'année dernière déjà fait quelque chose de semblable en donnant au très connu Nokia 3310 un nouvel habit. Cette fois, la firme voulait donc jouer la même carte nostalgique, mais avec sa teinte jaune et sa forme incurvée, le nouvelle version fait avant tout penser à une banane.

Nokia 8110

Nokia 8110 © Nokia

Wiko a également présenté deux modèles pour le segment milieu de gamme du marché. Le 'Wiko View 2' et le 'View 2 Pro' coûteront respectivement 199 et 299 euros et se distinguent surtout par leur ratio d'image intéressant. Le ratio 18:9 devenu courant, Wiko le laisse de côté et opte pour un ratio 19:9. Wiko imite ainsi l'Essential Phone au niveau du design. Les deux versions diffèrent essentiellement au niveau du hardware et des appareils photo. Le modèle 'pro' est évidemment équipé d'un CPU plus puissant, de davantage de mémoire RAM et d'une capacité de stockage supérieure, sans compter un appareil photo supplémentaire.

Une tendance visible ces dernières années, c'est que les smartphones de milieu de gamme commencent de plus en plus à ressembler aux modèles plus coûteux au niveau du design. Tel est aussi le cas chez Alcatel. Au MWC, elle a annoncé trois nouveaux modèles basés sur la philosophie, selon laquelle même un smartphone meilleur marché peut encore et toujours avoir fière allure. Les Alcatel 1, 3 et 5 semblent en tout cas plus chers que leur prix laisse supposer, et la série 5 a même des airs de Galaxy S7. La série 1 sera vendue à moins de 100 euros, alors que la série 3 demeurera sous le seuil des 150 euros et que l'Alcatel 5 reviendra à 229 euros. Mais on ne sait pas encore très bien ce qu'on trouvera sous leur capot moteur. Reste donc à savoir comment seront accueillis ces smartphones.

Android Go

Pour veiller à ce que même le hardware le plus léger puisse utiliser Android sans problème, on a annoncé une nouvelle version d'Android: Android Oreo, Go Edition. Celle-ci cible surtout les smartphones d'1 Go de mémoire RAM seulement. Ces téléphones éprouvent en effet des difficultés à faire tourner une version complète d'Android de manière fluide. Android Go devrait changer la donne. Il s'agit donc là d'une version quelque peu allégée d'Android qui devrait néanmoins offrir davantage de fonctions qu'un 'feature phone'.

Pas uniquement des smartphones

Le salon s'appelle certes Mobile World Congress, mais on pouvait évidemment y découvrir aussi d'autres choses que des nouveaux téléphones.

C'est ainsi que Lenovo y a débarqué avec le 'Motorola Health Mod'. Il s'agit d'un appareil qui scanne votre index et qui envoie ensuite des tas d'informations sur votre santé à votre smartphone. L'appareil mesure ainsi le pouls, la pression artérielle, la respiration et la température corporelle. A terme, Lenovo entend y ajouter aussi le niveau de sucre dans le sang au moyen d'une mise à jour logicielle.

Motorola Health Mod

Motorola Health Mod © SM

A noter aussi que l'entreprise de sécurité ESET a présenté la première appli de protection pour TV intelligentes. Cette appli pour téléviseurs Android sera disponible dans le Play Store. Elle scannera la TV à la recherche de malware, en l'occurrence du malware exploitant la TV pour extraire de la crypto-monnaie, ou ayant accès à la webcam intégrée à une TV intelligente en vue de visionner votre living.

Nos partenaires