Antwerp, DC

16/12/10 à 14:32 - Mise à jour à 14:32

Source: Datanews

Antwerp Datacenter vient d'ouvrir dans la capitale mondiale du diamant un tout nouveau centre de données s'adressant aux prestataires de services internet (ISP) et aux entreprises.

Antwerp, DC

Antwerp Datacenter vient d'ouvrir dans la capitale mondiale du diamant un tout nouveau centre de données s'adressant aux prestataires de services internet (ISP) et aux entreprises.

Certes, il existe déjà plusieurs datacenters dans la métropole anversoise. Mais l'initiatived'Antwerp Datacenter se veut différente, ses fondateurs ayant de l'expérience (tant technique que commerciale) en colocation et souhaitant donc proposer une approche originale.

La conception et la construction de ce datacenter a été confiée à la firme britannique EPI qui précise maîtriser l'ensemble de la chaîne (design et construction, avec ses aspects de câblage, refroidissement, équipements électriques, etc.) et ne pas faire appel à des sous-traitants.

Le bâtiment choisi était occupé précédemment par Colt (qui est d'ailleurs partenaire) et abrite dans une première phase 42 racks U offrant une capacité de 168 kW sur une surface de 530 m2, outre près de 700 m2 de bureaux. Dans une deuxième (prévue au 1er trimestre 2011) puis une troisième phase (3e trimestre 2011), la superficie sera étendue dans la même proportion puisque 1.000 m2 sont disponibles.

Antwerp Datacenter met en avant 3 atouts: qualité, disponibilité et high density et s'adresse à la fois aux entreprises et aux ISP. La société se veut aussi plus transparente vis-à-vis de ses clients, tant en termes de SLA que de reporting (les données sur la consommation d'énergie, la disponibilité, les interventions, etc. étant disponibles par une interface web ou directement via une API). La société précise encore que si des partenariats existent avec Colt et FreeBIX, d'autres contrats pourraient être signés en fonction des demandes des clients.

Enfin, la société mise sur sa position géographique, à 50 km de Bruxelles et 150 km d'Amsterdam, dans une optique de disaster recovery et de coûts moins élevés (main-d'oeuvre, immobilier, etc.).

En savoir plus sur:

Nos partenaires