Android Go va stimuler les téléphones à prix budget

28/02/18 à 14:16 - Mise à jour à 14:23

Source: Datanews

Un nouveau venu étonnant sur le marché belge: Android Oreo, Go Edition. Deux entreprises différentes ont chacune annoncé au MWC un téléphone à prix serré intégrant ce système d'exploitation allégé.

Android Go va stimuler les téléphones à prix budget

. © Reuters

Android est déjà le système d'exploitation mobile le plus utilisé au monde, mais Google ne serait pas Google si elle s'en satisfaisait. Pour réagir spécifiquement aux besoins des marchés émergents (comme l'Inde et l'Afrique), l'entreprise prépare depuis quelque temps un système optimalisé pour les téléphones à prix budget. Il s'agit d'Android Go, un système d'exploitation mobile allégé, qui débarque à présent aussi en Belgique.

Android Go est conçu pour les smartphones dotés de ce que Google qualifie de manière légèrement péjorative d''entry level hardware' (matériel d'entrée de gamme). Des appareils dotés d'1 Go de RAM, de peu d'espace de stockage et d'une puce plus lente, donc. Le logiciel y occupe la moitié de l'espace de stockage de son grand frère, sort avec une suite de sécurité propre, alors que les différentes applis telles Maps Go et Gmail Go traitent de manière plus efficiente la puissance de calcul et les données mobiles.

Alcatel et Nokia lancent à présent toutes deux un appareil à prix serré, équipé d'Android Oreo, Go Edition en Belgique. "Les smartphones de bas de gamme n'ont jamais pu vraiment donner une bonne impression à leurs acheteurs potentiels", explique Wout Martens de Nokia HMD. "Il est vrai qu'installer un Android complet sur un appareil ne disposant que d'1 Go de RAM, ce n'est pas une bonne expérience. Android Go devrait faire mieux."

Nous avons précédemment déjà entendu cette histoire chez le cabinet d'analystes Gartner. "Les gens sont moins rapidement tentés d'échanger leur GSM contre un smartphone, parce que la qualité des smartphones ultra-économiques laisse trop à désirer", affirmait l'analyste Anshul Gupta lors de l'annonce des chiffres de vente des smartphones au quatrième trimestre de 2017. Il en ressortait que les ventes mondiales de smartphones avaient pour la première fois régressé. Gupta: "Les consommateurs préfèrent acheter des 'feature phones' de qualité."

Nokia mise sur les deux marchés. La 'banane' que l'entreprise a annoncée dimanche au MWC, le Nokia 8110, est un 'feature phone' (donc pas un smartphone) qui embarque cependant quelques applis. "Nous proposons en Belgique encore pas mal de 'feature phones'", ajoute Martens. "Mais cette technologie n'a jamais vraiment fait l'objet d'une mise à niveau. Il y a à présent des utilisateurs qui aimeraient acheter un téléphone mobile, mais avec quelque applis essentielles dont disposent leurs amis et membres de leur famille. Pensons aux services de diffusion musicale, services 'chat' ou calendriers."

Ce faisant, la limite séparant le 'feature phone' du smartphone, surtout avec cet Android allégé à bord, deviendra très ténue. Martens l'admet aussi, mais il ajoute: "Nous pensons cependant que les deux types de téléphone pourront continuer de cohabiter."

Nos partenaires