'Amazon pousse son concurrent Oracle de côté'

06/08/18 à 12:04 - Mise à jour à 12:04

Amazon entend renoncer au logiciel de base de données d'Oracle. Ce dernier sera supprimé par phases à partir de début 2020.

'Amazon pousse son concurrent Oracle de côté'

© iStock

Voilà ce qu'annoncent des sources internes à CNBC. Cela fait pas mal de temps déjà que des rumeurs circulent à propos du fait qu'Amazon veut renoncer au logiciel de base de données d'Oracle. Or CNBC signale à présent que ce projet va prendre forme concrètement. Amazon aurait déjà déplacé de grands pans de son infrastructure interne chez AWS.

Ce qui est important à savoir dans cette affaire, c'est qu'Amazon et Oracle sont devenues des rivales toujours plus grandes ces dernières années. Lors d'Oracle Openworld de l'année dernière, le CTO et fondateur d'Oracle, Larry Ellison, n'hésita ainsi pas à se moquer régulièrement d'AWS. Il n'est donc pas étonnant qu'Amazon se détourne d'Oracle, mais aussi qu'une source de CNBC fasse savoir qu'Oracle est incapable de s'adapter aux besoins d'Amazon.

Migration de l'activité e-commerciale

Des parties de l'activité e-commerciale d'Amazon tourneraient cependant encore sur du software d'Oracle. Or l'entreprise renoncera aussi à ce software dans les 14 à 20 prochains mois. Une autre source signale encore qu'Amazon n'a depuis 'quelque temps' déjà plus mis au point une nouvelle technologie utilisant du logiciel d'Oracle.

Un porte-parole d'Oracle affirme cependant dans un communiqué qu'Amazon a au cours des années écoulées investi des centaines de millions de dollars dans la technologie d'Oracle. "Nous ne croyons pas qu'Amazon Web Service dispose d'une technologie de base de données offrant les mêmes possibilités que celles de la base de données d'Oracle", peut-on lire dans le communiqué.

En collaboration avec Dutch IT-Channel.

Nos partenaires