Amazon met la pression sur Disney

11/08/14 à 13:55 - Mise à jour à 13:55

Source: Datanews

Amazon utilise sa position sur le marché lors des négociations qu'elle mène à propos de nouveaux accords avec des éditeurs et des producteurs de films. Disney est la prochaine entreprise à être mise sous pression par Amazon, qui a bloqué les commandes de certains de ses films.

Amazon met la pression sur Disney

© Reuters

Le week-end dernier, de nouvelles productions Disney comme 'Captain America II', 'Maleficient' et le tout récent 'Muppets' ne pouvaient être commandées ni sur DVD ni sur Blu-ray chez Amazon aux Etats-Unis. Elles ne pouvaient l'être que via le service de diffusion Instant Prime Video d'Amazon. Disney n'a pas encore réagi à ce 'blocus' de la part d'Amazon, qui semble ainsi vouloir mettre la pression sur le groupe de loisirs.

Time Warner et Hachette précédemment déjà mises sous pression

Ce n'est pas un hasard. Amazon a en effet déjà eu recours à ce genre d'approche pour les films de Time Warner et pour les livres de l'éditeur Hachette.

Dans le cas d'Hachette, Amazon entend proposer les e-livres de la maison d'édition au prix de 9,99 dollars au lieu des actuels 14,99 ou 19,99 dollars. En misant sur un prix inférieur, davantage de livres seraient vendus, et les auteurs et éditeurs gagneraient plus au bout du compte, selon le géant de la vente au détail. Hachette ne souhaite cependant pas réduire le prix de ses e-livres.

Protestation de plus de 900 auteurs contre Amazon

Par ailleurs, plus de 900 auteurs ont protesté ce week-end au moyen d'une lettre ouverte contre la pression imposée par le distributeur en ligne. Les écrivains, Stephen King et John Grisham en tête, condamnent l'approche d'Amazon dans la lutte des prix des e-livres. "Ni les lecteurs ni les auteurs ne profitent du fait que les livres soient pris en otage."

Dans une réaction, Amazon déclare vouloir défendre les intérêts des consommateurs, alors qu'Hachette, lui, protège les intérêts financiers des auteurs et de l'éditeur. (Belga/MI)

En savoir plus sur:

Nos partenaires