Amazon dans le rouge en dehors des Etats-Unis

27/04/18 à 13:53 - Mise à jour à 13:53

Amazon a présenté ses chiffres trimestriels. L'entreprise a enregistré d'excellents résultats en Amérique du Nord, mais au niveau mondial, le géant de l'e-commerce éprouve des difficultés.

Amazon dans le rouge en dehors des Etats-Unis

© Robert Scoble

Des résultats d'Amazon pour le premier trimestre de cette année, on observe que le chiffre d'affaires mondial de l'entreprise a progressé de 43 pour cent en comparaison avec la même période de l'année dernière, pour s'établir à 51 milliards de dollars. Amazon doit essentiellement ces bons chiffres à sa position très forte en Amérique du Nord. L'entreprise y est occupée à étendre continuellement ses services en se focalisant par exemple davantage sur l'alimentation. Amazon a cette année aussi racheté les firmes Blink et Ring et mise ainsi davantage sur sa technologie 'smarthome'.

Mais au niveau international, les choses se passent nettement moins bien, puisque l'entreprise a essuyé une perte de 622 millions de dollars. Il faut dire qu'Amazon a débuté ses activités nettement plus tard dans de nombreux pays et doit par conséquent y affronter des concurrents locaux ayant pignon sur rue. Ce qui est étonnant, c'est que sa perte a fortement augmenté, puisqu'en 2016, l'entreprise rapportait une perte de 121 millions de dollars en dehors de l'Amérique du Nord.

Amazon se focalise aussi sur les investissements, comme il ressort des chiffres de son flux de trésorerie, où sont pondérées les rentrées et les dépenses. Cette année, le flux de trésorerie n'était plus que de 7,3 milliards de dollars contre 10,1 milliards en 2017. Autre facteur de croissance à noter: Amazon Web Services (AWS), les services dans le nuage de l'entreprise. Au premier trimestre de cette année, AWS a enregistré une progression de 49 pour cent au niveau des ventes. AWS a ainsi contribué pour 11 pour cent au chiffre d'affaires total d'Amazon.

Nos partenaires