Alphabet teste des ballons internet en Indonésie

30/10/15 à 13:25 - Mise à jour à 13:25

La société mère de Google, Alphabet, a choisi l'Indonésie comme terrain d'essai pour ses ballons internet Loon. Ce pays offre en effet toutes les propriétés requises pour le test, puisqu'il est vaste, qu'il possède une nature sauvage, peu de réseaux et que sa population est plutôt disséminée.

Alphabet teste des ballons internet en Indonésie

- © -

Loon est l'oeuvre de Sergei Brin de Google. Il entend via ces ballons mettre internet à disposition dans des régions peu peuplées et exemptes d'infrastructure correcte. "En tout, quelque 4 milliards de personnes dans le monde n'ont absolument aucun accès à internet. Il faut que cela change et vite", affirme Brin.

Google veut utiliser des ballons pour proposer cet accès à internet, tandis que Facebook entend faire de même, mais avec des drones. Google prétend que les ballons s'y prêtent mieux, parce qu'ils ne doivent pas continuellement se réapprovisionner en carburant. L'inconvénient des ballons, par contre, c'est qu'ils peuvent dériver avec le vent. "Avec nos ballons, nous construisons en fait un réseau incluant des émetteurs/récepteurs à 20 kilomètres d'altitude", indique Mike Cassidy, vice-président du Project Loon.

L'Indonésie représente le troisième test important dans la pratique pour les ballons Loon. Précédemment déjà, un petit test avait été effectué au Sri Lanka, dont les résultats furent encourageants. Ensuite, d'autres essais à plus grande échelle avaient été réalisés en Australie et dans la zone autour de la Silicon Valley.

Source: Automatiseringgids

En savoir plus sur:

Nos partenaires