Alphabet à la conquête de l'espace grâce à deux nouvelles entreprises

12/07/18 à 15:03 - Mise à jour à 15:03

Alphabet, la société mère de Google, parmi d'autres, a décidé de transformer deux projets de recherche en entreprises indépendantes. L'une envoie des ballons Internet dans le ciel, et l'autre fabrique des drones.

Alphabet à la conquête de l'espace grâce à deux nouvelles entreprises

© .

Alphabet planche depuis longtemps sur la création de ballons destinés à fournir une connexion Internet dans des zones difficiles d'accès (projet Loon) et sur la fabrication de drones chargés de livrer des colis (projet Wing). Jusqu'à aujourd'hui, ces deux projets faisaient partie de X, la division d'Alphabet qui rassemble toutes les activités expérimentales. La société mère a décidé que ces projets avaient atteint un stade de maturité suffisant pour prendre leur envol. Un scénario que l'on a déjà connu avec Waymo (voitures autonomes), Chronicle (cybersécurité) et Verily (soins de santé). Inversement, d'autres projets, comme Google Glass, n'ont jamais dépassé la phase de développement, de sorte qu'ils n'ont jamais pu évoluer vers une entreprise indépendante.

Ballons

Le projet Loon est l'oeuvre de Sergei Brin, cofondateur de Google. Il souhaite, à l'aide de ballons, rendre Internet accessible dans des zones peu peuplées et dans des pays aux infrastructures précaires. L'équipement wifi intégré aux ballons est alimenté en électricité grâce à l'énergie solaire. Selon la BBC, ces ballons ont déjà parcouru plus de 24 millions de kilomètres. Le vol le plus long a duré près de 190 jours. L'année dernière, des ballons stratosphériques ont été utilisés pour fournir une connexion Internet à Puerto Rico, ravagée par un ouragan, et à un Pérou sous les eaux.

Facebook a eu une idée similaire : fournir une connexion Internet grâce à des drones géants autonomes alimentés par énergie solaire, mais le projet a été abandonné le mois dernier

.Drones

Dans le cadre du projet Wing, Alphabet aspire à créer des drones capables de décoller et d'atterrir verticalement pour livrer des colis à terre en toute indépendance. Dans le même temps, elle est également en train de créer une plateforme pour permettre aux drones de voler côte à côte ou aux côtés d'avions et d'éviter des obstacles tels que des arbres, des bâtiments et des lignes à haute tension.

"Tandis que nous sommes déjà parvenus à créer la technologie fondamentale pour ces deux projets, Loon et Wing sont désormais prêts à lancer leurs produits. Idéalement, cela doit se faire en dehors de l'environnement de la division X, puisque celle-ci est essentiellement axée sur le développement de prototypes", explique Astro Teller, le directeur de X, dans un blog.

Et bien sûr, qui dit entreprise indépendante, dit CEO. C'est ainsi qu'Alastair Westgarth prendra les rênes de Loon, tandis que James Ryan Burgess endossera le rôle de CEO de Wing.

Nos partenaires