"Allo, c'est le Big Bang qui vous parle"

21/05/14 à 13:34 - Mise à jour à 13:34

Source: Datanews

Les Bell Labs d'ATT 'entendirent', il y a 50 ans, le premier signal physique du Big Bang qui donna naissance à notre univers.

"Allo, c'est le Big Bang qui vous parle"

La découverte du fond diffus cosmologique le 20 mai 1964 constitua une première confirmation physique de la théorie du Big Bang à l'origine de notre monde... et eut lieu tout à fait par hasard. Deux chercheurs des Bell Labs, Arno Penzias et Robert Wilson, travaillaient en fait sur une antenne sensible en vue de capter les faibles signaux radio qui étaient renvoyés par les premiers satellites de communication passifs. Ces premiers satellites télécoms ne recevaient en effet pas les signaux radio pour les renvoyer ensuite, mais étaient simplement de très gros ballons gonflables lancés dans l'espace et recouverts d'une fine couche de métal servant de miroir pour les signaux radio.

De l'or au lieu de fientes d'oiseaux

Début1964, un deuxième satellite de ce genre fut lancé - Echo 2 d'un diamètre de 41 mètres - et les Bell Labs travaillèrent pour AT&T à un système d'antenne dans le cadre du trafic téléphonique transatlantique. Le problème était que l'antenne en forme de corne utilisée enregistrait en continu un signal radio à micro-onde, dont Penzias en Wilson ne trouvaient pas directement l'origine. Qui plus est, le signal semblait provenir de toutes les directions du ciel, quelle que soit l'heure. Voilà pourquoi les chercheurs tentèrent de résoudre les moindres petits problèmes de l'antenne, comme les déviations sur la forme même de l'antenne à corne causées par les fientes d'oiseaux. Finalement, l'on comprit qu'il s'agissait du son 'refroidi' du Big Bang, ce qui avait en 1978 valu à Penzias et Wilson de se voir attribuer le prix Nobel de physique. Ils firent alors l'objet de remarque suivante: "they looked for shit, but found gold." (Ils cherchèrent de la m..., mais trouvèrent de l'or)

Les Bell Labs ont du reste au fil des ans - et c'est extrêmement bien décrit dans le livre 'The Idea Factory' de Jon Gertner, une lecture conseillée pour les vacances - assez souvent déniché l'or, y compris et en particulier dans le domaine de l'informatique. Leurs chercheurs mirent ainsi notamment au point le transistor (John Bardeen, 1947), l''error detection & correction' (Hamming, 1947), la première cellule solaire moderne (1954), le premier transistor MOSFET (1960), les premiers films d'animation générés par ordinateur (années 60), et bien entendu le système d'exploitation Unix (Ritchie & Thompson, 1969), les langages C (Ritchie, 1972) et C++ (Stroustrup, 1986).

Après la fusion de Lucent Technologies et d'Alcatel en 2006, la décision fut prise en 2008 que les Bell Labs ne réaliseraient désormais plus de recherche scientifique fondamentale, mais se focaliseraient sur des technologies davantage axées sur le marché et sur 'les défis-clés en matière de technologies télécoms et de l'information'.

En savoir plus sur:

Nos partenaires