alerelibre.be cherche candidats

27/10/09 à 13:00 - Mise à jour à 12:59

Source: Datanews

Le mouvement open source tente de structurer les bases d'un dialogue et d'un lobbying à destination du monde politique et des décideurs francophones.

Le mouvement open source tente de structurer les bases d'un dialogue et d'un lobbying à destination du monde politique et des décideurs francophones.

Tandis que Nicolas Pettiaux, administrateur de l'Association française APRIL et créateur/animateur du site candidats.be, réussissait in extremis à faire signer le Pacte du Logiciel Libre par tous les Présidents des partis démocratiques francophones (à l'exception de Didier Reynders), c'est en fait en catastrophe, et toujours sous sa houlette, que l'ASBL à l'ère libre était créée fin juin. Son rôle: donner chair à une représentation locale des défenseurs du libre et constituer un interlocuteur crédible pour le gouvernement.

Dont acte, puisque la Déclaration de politique régionale wallonne 2009-2014 fait clairement allusion à la promotion des standards ouverts et des logiciels libres... Mais sans qu'il semble y avoir eu, au préalable, large concertation avec d'autres acteurs publics qui, pourtant, sont favorables à l'open source. Depuis cette Déclaration de politique régionale, on attend d'ailleurs confirmation et concrétisation des pistes qui semblent avoir été imaginées.

Aujourd'hui, l'ASBL alerelibre.be se cherche un nouveau souffle. Nicolas Pettiaux : "Il manque en Belgique une structure de lobbying active, comme le fait April en France, afin de pouvoir soutenir et rémunérer des gens qui soient compétents et informés, et qui puissent rediriger l'action des volontaires. Le projet Candidats.be, lancé au nom d'April Belgique- alors qu'April est une structure française-, a suscité pas mal d'interrogations : pourquoi passer par une structure étrangère pour ces questions que vous présentez comme stratégique m'a-t-on justement dit ?"

"En juin dernier, face à ce constat et fort de la volonté de quelques-uns qui sont venus vers moi, nous avons créé l'association alerelibre.be. Mais tout reste à y faire, les circonstances et les disponibilités de plusieurs d'entre nous ayant changé depuis juin."

Appel à peine voilé à bonnes volontés...

Nos partenaires