Alcatel-Lucent va réduire radicalement la taille des antennes GSM

07/02/11 à 12:28 - Mise à jour à 12:28

Source: Datanews

L'entreprise Alcatel-Lucent a conçu une nouvelle architecture pour les stations de base GSM, qui pourrait diminuer jusqu'à 50 pour cent les coûts d'exploitation des opérateurs mobiles.

Alcatel-Lucent va réduire radicalement la taille des antennes GSM

L'entreprise Alcatel-Lucent a conçu une nouvelle architecture pour les stations de base GSM, qui pourrait diminuer jusqu'à 50 pour cent les coûts d'exploitation des opérateurs mobiles.

'LightRadio', telle est l'appellation de la nouvelle gamme de produits qu'Alcatel-Lucent entend tester et déployer auprès des premiers clients, les opérateurs mobiles, à partir du milieu de cette année. Il s'agit là d'une nouvelle architecture de technologie mobile, où la station de base sera désormais subdivisée en composantes séparées. La partie radio avec antennes pour connexions 2G, 3G et LTE sera réduite à un cube de 5 cm sur 5 cm. "Il en résultera que les antennes GSM seront nettement moins voyantes et consommeront en outre nettement moins d'énergie", déclare Wim Sweldens, ce Belge qui dirige la Wireless Product Division d'Alcatel-Lucent au départ de New York.

Avec LightRadio, les autres composantes de la station de base traditionnelle seront intégrées à une seule puce. Ce concept 'System-on-a-chip' (SoC) a été développé par Bell Labs conjointement avec le fabricant de puces Freescale Semiconductor. "La station de base sera donc composée en majeure partie de software. Voilà qui aura un impact favorable sur les coûts et qui simplifiera nettement les mises à niveau ultérieures en matière de technologie, fréquences ou spectre supplémentaire", explique Wim Sweldens. La plate-forme de traitement - comprenez la puissance de calcul - est virtualisée dans le cas du concept LightRadio. "A cette fin, nous allons collaborer avec des partenaires comme HP qui se chargera du lien vers le nuage", ajoute Sweldens.

Les premiers prototypes sont attendus en mars, et en septembre, la gamme sera complétée. Les premiers tests proprement dits chez cinq opérateurs sont prévus pour le second semestre de 2011. "Nous savons que nous effectuons notre annonce très tôt, mais il s'agit réellement d'une véritable révolution", poursuit Sweldens. Alcatel-Lucent présentera une première fois la technologie lors du Mobile World Congress organisé dans le courant de ce mois à Barcelone. "Tous les 6 mois, nous compléterons la gamme LightRadio. Nous espérons ainsi aussi enchaîner sur les cycles d'actualisation naturels que les opérateurs appliquent dès aujourd'hui au niveau de leur infrastructure", conclut Wim Sweldens.

En savoir plus sur:

Nos partenaires