Alcatel confère à ses smartphones bon marché l'allure de produits-phares

26/02/18 à 08:53 - Mise à jour à 27/02/18 à 09:32

Source: Datanews

Alcatel a débarqué au MWC avec trois nouvelles séries de smartphones. L'entreprise tente ainsi de revenir au premier plan avec des smartphones abordables qui semblent à première vue plus chers qu'ils ne le sont en réalité.

Alcatel confère à ses smartphones bon marché l'allure de produits-phares

Les nouveaux smartphones d'Alcatel © .

Alcatel est l'une des premières entreprises à annoncer de nouveaux appareils au MWC (techniquement même deux jours avant l'ouverture). Voilà qui est intéressant afin d'évacuer rapidement la forte pression ambiante. L'ex-entreprise française, qui appartient à présent à TCL (qui gère par exemple aussi les licences Blackberry), entend se réinventer. Voilà ce qu'a déclaré Christian Gatti, global president Alcatel Business Division, au début de sa présentation.

L'entreprise s'adresse traditionnellement au marché d'entrée de gamme avec des appareils bon marché, et ciblait ainsi jusqu'il y a peu essentiellement un public jeune. Preuve en était les couleurs utilisées, les shows lumineux de LED, etc. Tel est moins le cas cette année. Alcatel entend cette fois présenter des appareils, dont le look et les fonctions ne doivent (pas trop) céder le pas face aux appareils plus coûteux.

1, 3 et 5

Qu'en est-il vraiment? Les nouveaux appareils se classent en trois séries. La première avec des appareils de moins de 100 euros (la série 1), une autre avec des appareils de moins de 150 euros (la série 3), et enfin la série 5 aux appareils vendus à 229 euros. Tous des prix serrés donc.

La série 1 propose des solutions à prix budget. Ces appareils se caractérisent par un détecteur d'empreintes digitales dans des versions à carte SIM unique ou double. Ce qui est étonnant, c'est que la série 1 sortira aussi dans notre pays pour la première fois en une version embarquant la Go Edition d'Android Oreo. 'Go' est une variante d'Android ciblant jusqu'à présent surtout les marchés émergents, à savoir une version allégée nettement plus efficiente avec les données mobiles et occupant la moitié moins d'espace environ sur le disque dur du téléphone. "Une version destinée à rendre Android plus rapide sur du matériel d'entrée de gamme", déclare Charlotte Will, responsable marketing à l'échelle mondiale chez Android. Le premier appareil de la série 1 débarquera en mai en Belgique.

La série 5 se distingue surtout par son double appareil photo frontal. Ses modèles sont de type 'lifestyle', convenant donc aux personnes qui réalisent beaucoup de selfies et qui aiment les partager. A cette fin, la série 5 (de même que la série 3) est équipée d'un 'mode social' permettant d'effectuer et de partager rapidement des photos, de réaliser des collages ou d'imiter un classique Photo Booth. Autre élément agréable: l'appareil peut être déverrouillé avec le visage ou un détecteur d'empreintes digitales, ce dernier vous offrant directement aussi cinq raccourcis. Il est possible de paramétrer chacun de vos doigts pour lancer différentes applis à partir de l'écran de verrouillage. Si vous ouvrez le téléphone avec votre auriculaire, il lancera par exemple directement WhatsApp. Le premier appareil de la série 5 sera commercialisé en avril.

Quant à la série 3, elle est un mix des deux autres. Les 3V et 3X disposent par exemple d'un double appareil photo à l'arrière. Le premier appareil de cette série sera disponible en mars dans notre pays.

Alcatel 5

Alcatel 5 © .

L'Alcatel 5 ©.

SIMGANIC

Le côté important de ces nouveaux appareils, selon Alcatel, c'est qu'ils sont élégants, et force est de reconnaître qu'ils ne donnent vraiment pas une impression de bon marché. Surtout les appareils de la série 5 en imposent. Ils font quelque peu penser au Galaxy S7 ou à une version métallisée de quelques modèles de Sony. C'est que, selon le designer en chef, il y a là derrière toute une philosophie aussi simpliste qu'organique avec quelques éléments créatifs en plus, appelée SIMGANIC. Mais à y regarder de plus près, ces téléphones ressemblent quand même à d'autres. Ils sont cependant bien finis, avec des coques d'une seule pièce, des bords nettement plus petits, ce qui se traduit par des écrans plus grands dégageant un aspect-ratio de 18/9. On a pris soin aussi du revêtement, ce qui donne aux appareils une impression de durabilité. "Notre nouvelle gamme est si réussie qu'elle donne l'impression d'être plus coûteuse qu'elle ne l'est en réalité", affirme encore Gatti.

Tablettes et bornes interactives

Outre ses nouveaux smartphones, Alcatel lance aussi quelques tablettes. Selon Stefan Streit, general manager global marketing, l'entreprise croit encore fermement dans le concept et estime que les consommateurs continueront d'utiliser des tablettes quelque temps encore. Ces tablettes sont de deux types. Il y a d'une part l'Alcatel 1T 7 à diagonale d'écran de 7 et d'autre part l'Alcatel 1T 10 à écran de 10 pouces. Ces appareils tournent sur Android 8.1 (Oreo) et doivent être surtout considérés comme des seconds écrans ou des appareils de loisirs. Ils sont par exemple fournis avec un mode spécial Kids pré-chargeant quelques applis ludiques et donnant aux parents plus de contrôle sur ce que font leurs chérubins sur leurs tablettes. Les deux appareils sont vendus à des prix conseillés particulièrement serrés de 69,99 euros pour l'1T 7 et de 99,99 euros pour l'1T 10.

Enfin, Alcatel introduit encore de nouveaux produits Linkzone sur le marché, à savoir des bornes interactives portables convertissant les données mobiles en un signal wifi. La CAT12 (179 euros) par exemple atteindrait des vitesses de téléchargement jusqu'à 600 Mbit/s et des vitesses de chargement jusqu'à 100 Mbit/s. Détail amusant: l'appareil peut servir aussi de 'powerbank' pour recharger votre appareil mobile.

Nos partenaires