Akamai s'empare du spécialiste du contenu Cotendo

28/12/11 à 13:04 - Mise à jour à 13:04

Source: Datanews

L'entreprise américaine Akamai Technologies, spécialisées dans le domaine de la distribution de contenu en ligne et de processus d'entreprise, rachète pour un montant de 268 millions de dollars la californienne Cotendo. Cotendo est notamment spécialisée dans l'envoi rapide de contenu vers les téléphones mobiles.

Akamai s'empare du spécialiste du contenu Cotendo

L'entreprise américaine Akamai Technologies, spécialisées dans le domaine de la distribution de contenu en ligne et de processus d'entreprise, rachète pour un montant de 268 millions de dollars la californienne Cotendo. Cotendo est notamment spécialisée dans l'envoi rapide de contenu vers les téléphones mobiles. En reprenant Cotendo, Akamai annonce qu'elle pourra fournir des services de contenu professionnel rapides à l'informatique dans le nuage ('cloud computing') et aux utilisateurs mobiles. Ces derniers pourront dès lors travailler plus vite en raison d'une disponibilité plus élevée des applications grâce à la plate-forme mobile Content Delivery Network (CDN) de Cotendo. Avec la plate-forme Cloudlet de Contendo, le trafic des données dans le nuage est optimalisé.

La technologie d'Akamai est exploitée par nombre d'opérateurs télécoms, entreprises de médias, grandes sociétés et fournisseurs de services. Un quart environ de tout le trafic internet est traité via la plate-forme d'Akamai.

Cotendo a été créée en 2008 et dispose de bureaux à Sunnyvale en Californie et d'un centre de développement technique en Israël. En tout, l'entreprise occupe cent personnes, dont la moitié en Israël.

De son côté, Akamai a été fondée en 1998, notamment par Daniel Lewin, qui en était à l'époque CTO. Il est décédé lors des attentats du 11 septembre 2001. Il était passager de l'avion détourné d'American Airlines - numéro de vol 11 - qui s'est crashé dans le World Trade Center de New York.

En octobre 2011, des rumeurs indiquaient que Google voulait racheter Akamai, mais cette opération n'a finalement pas eu lieu.

Nos partenaires