Agoria craint la perte de 300 emplois IT en 2009

08/10/08 à 11:10 - Mise à jour à 11:09

Source: Datanews

Le manque de compétitivité engendrerait l'an prochain jusqu'à 3.000 licenciements dans l'industrie technologique en général. Dans les entreprises ICT, 300 personnes devraient perdre leur emploi.

Le manque de compétitivité engendrerait l'an prochain jusqu'à 3.000 licenciements dans l'industrie technologique en général. Dans les entreprises ICT, 300 personnes devraient perdre leur emploi.

Cette année, la révolution culturelle entraînera une réduction de moitié de la croissance, mais pour Agoria, c'est surtout 2009 qui sera une année noire pour l'industrie technologique. La croissance y stagnera complètement, et les coûts y augmenteront sensiblement. Il devrait en résulter une piètre compétitivité.

Conséquence: l'an prochain, 3.000 personnes devraient perdre leur emploi, soit 1 pour cent environ du marché du travail global dans l'industrie technologique. Dans le secteur ICT, 300 postes de travail devraient être supprimés. Paul Soete, administrateur délégué d'Agoria, relativise cependant les licenciements dans le secteur ICT, parce que "il existe encore et toujours un énorme besoin d'informaticiens". Selon lui, la perte de rentabilité n'est pas non plus si dramatique en comparaison avec les années 2001 et 2002 d'éclatement de la bulle internet. A l'époque, les entreprises technologiques avaient atteint une rentabilité EBIT de 2,6 pour cent (après amortissements). Cette année, on devrait atteindre 4,6 pour cent et 3,3 pour cent en 2009.

Dans le secteur ICT, c'est surtout le recul sur le marché à la consommation qui jouerait un rôle, mais dans les plus grandes entreprises, essentiellement les banques, il devrait y avoir aussi une diminution des commandes, prévient Agoria. "Si le centre décisionnel déménage à l'étranger, pas mal de choses, tels les services et produits d'arrière-guichet ('back-office') ou l'externalisation, quitteront aussi la Belgique", conclut Paul Soete.

Nos partenaires