Agoracités retiré au profit de CommunesPlone

29/04/10 à 10:39 - Mise à jour à 10:39

Source: Datanews

Déjà pointé du doigt l'année passée par la députée wallonne Véronique Cornet (MR), le projet de portail communal Agoracités a vécu.

Déjà pointé du doigt l'année passée par la députée wallonne Véronique Cornet (MR), le projet de portail communal Agoracités a vécu. Paul Furlan a tranché en faveur de CommunesPlone. Depuis mars dernier, les communes bénéficient d'une aide à la migration.

"S'il était compréhensible", explique le Ministre des Pouvoirs locaux de soutenir deux formules de mutualisation à une époque de sensibilisation des pouvoirs locaux à la nécessité de s'inscrire dans l'utilisation rationnelle des nouvelles technologies, j'ai estimé qu'à l'aube de cette législature, il s'indiquait que la Région wallonne, forte des enseignements de ces expériences pilotes, fasse le choix de soutenir la formule présentant le meilleur rapport qualité/prix. Et en l'espèce, le projet CommunesPlone est celui qui a la plus grande faveur des pouvoirs locaux et qui présente le coût de revient le plus faible, pour un produit évolutif et au moins qualitativement équivalent au projet Agoracités."

Plan de convergence Dont acte : les communes intéressées par la migration vers CommunesPlone seront accompagnées par une équipe d'informaticiens mise à leur disposition par la Région wallonne en partenariat avec l'Union des Villes et Communes. Celle-ci peut organiser, depuis mars dernier et à la demande, des ateliers dédiés à la transposition des sites Agoracités vers CommunesPlone. "Cette transposition", peut-on lire sur le site d'Agoracités, "nécessite entre 3 et 8 jours de travail à un Webmaster qui sera coaché et accompagné." Le retrait d'Agoracités n'est qu'une étape dans le plan de convergence de la Région Wallonne et les discussions vont bon train pour dégager, fin de cette année, une solution (unique) de mutualisation à l'intention des pouvoirs locaux. Mais la discrétion est de rigueur, tant chez CommunesPlone que chez Qualicité où l'on ne veut rien dire qui puisse faire capoter les négociations en cours...

En savoir plus sur:

Nos partenaires