Ageas va tester un système basé sur la chaîne de blocs

12/09/17 à 13:28 - Mise à jour à 13:27

Un groupe d'assureurs internationaux va à partir du mois d'octobre tester un prototype d'un système basé sur la technologie de la chaîne de blocs. L'assureur belge Ageas et les acteurs néerlandais Achmea et Aegon notamment sont impliqués dans le projet.

Ageas va tester un système basé sur la chaîne de blocs

© web

La technologie de la chaîne de blocs (blockchain) est surtout connue par la crypto-monnaie Bitcoin, mais elle peut aussi être utilisée à d'autres fins. Elle est souvent comparée à un grand-livre permettant d'échanger et de vérifier des données de manière décentralisée. Le système peut de ce fait être notamment exploité pour s'assurer que des acteurs disséminés ci et là dans le monde disposent des mêmes données, mais il peut en outre être utilisé pour empêcher la manipulation des données.

Blockchain Insurance Industry Initiative

Le test annoncé aujourd'hui sera effectué par Blockchain Insurance Industry Initiative (B3i), un consortium regroupant un grand nombre d'assureurs internationaux. Ces acteurs entendent conjointement expérimenter la technologie de la chaîne de blocs.

B3i a développé un système destiné à simplifier et à sécuriser davantage la tenue à jour des contrats d'assurance. Le système fait appel à la technologie de la chaîne de blocs pour lutter contre la fraude. De plus, on s'attend à ce que le recours à pareille technologie augmente à terme de 30 pour cent la productivité des assureurs. C'est donc un prototype de ce système qui va être testé.

En collaboration avec Dutch IT-Channel.

Nos partenaires