Age of Empires IV: une version pour... nostalgiques?

23/08/17 à 13:09 - Mise à jour à 13:09

Source: Datanews

Microsoft et Relic Entertainment ont annoncé le quatrième volet de la série Age of Empires. Le jeu de stratégie populaire aura donc un successeur dix ans après. Voilà de quoi nous réjouir et qui va faire battre un peu plus fort notre coeur de nostalgique.

Age of Empires IV: une version pour... nostalgiques?

. © .

Commençons par l'annonce proprement dite: Age of Empires IV arrive, même si la date précise n'est pas encore connue. On a droit à une bande-annonce indiquant que le jeu a été adapté à Windows 10.

La version originale d'Age of Empires, qui fête ses vingt ans cette année, aura droit à une variante 4K dotée de quelques améliorations, telles une limite de population supérieure, le zoom avant et arrière, une piste son rénovée et une meilleure recherche de chemin (pathfinding) notamment.

Reconnaissons-le: en entendant cela, nous avons spontanément poussé un 'Waw'. Pour les amateurs de jeux de stratégie, Age of Empires est en effet l'équivalent du Nokia 3310. Solidement conçu, asservissant, bien structuré au niveau historique et offrant des heures de plaisir à jouer en solo ou avec des amis.

Deux fois dans le mille, et une fois à côté

Age of Empires, AoE pour les intimes, est sorti pour la première fois en 1997 et a été vendu dans les années qui suivirent à quelque trois millions d'exemplaires. Age of Empires II a réussi ensuite à répéter ce succès: le jeu a été encore amélioré au niveau de son contenu et de son graphisme et s'est écoulé à plus de deux millions de reprises.

Age of Empires III continua sur la lancée en 2005, mais même s'il s'en écoula de nouveau quelque deux millions d'exemplaires, les réactions furent plus tièdes. Le jeu tenait certes la route, mais les fans d'AoE et d'AoEII étaient partagés: trop de nouveautés et trop peu d'éléments Age of Empires classiques faisaient s'estomper la véritable sensation AoE.

Cette dernière réflexion fut du reste confirmée par Bruce Shelley, fondateur d'Ensemble Studios, l'entreprise qui, conjointement avec Microsoft, créa la série Age of Empires. Dans une interview accordée à Kotaku, il déclarait en 2011 qu'AoE III apporta certes beaucoup de nouvelles idées et voulait innover, mais que c'était excessif: "Je pense que nous avons voulu trop en faire." Selon lui, les développeurs prirent conscience en fin de compte qu'ils s'étaient trop éloignés de l'original.

Un élément pas du tout anodin pour quiconque jouait à l'époque à Age of Empires: Ensemble Studios disparut de la circulation en 2009. Le jeu est désormais l'affaire de Relic Entertainment. Quant à Shelley, il travaille à présent pour Zynga.

Nostalgique de Steam

Age of Empires III représente donc la raison principale pour laquelle les nostalgiques que nous sommes, retenons notre souffle dans l'attente d'AoE IV. Il y a en effet le risque que ce soit aussi une version qui emprunte tout au plus son appellation et quelques éléments du jeu original, afin surtout de nous soutirer de l'argent.

Mais nous espérons quand même que Microsoft et Relic Entertainment soient entre-temps revenus sur terre. Rappelons-nous qu'Age of Empires II avait été réédité il y a quelques années en une version HD sur Steam. Un coup dans le mille que celui-là car l'ado qui faisait tourner son jeu sur son vieux Pentium 3, pouvait pour quelques euros revivre cette expérience avec une qualité supérieure sur un PC moderne. Les développeurs savent donc suffisamment bien ce qu'est la nostalgie des années nonante. Tout comme les scènes moyenâgeuses du reste.

Actuellement, on ne sait vraiment pas grand-chose à propos du contenu du jeu. Espérons simplement que Relic et Microsoft parviennent à trouver le juste milieu entre nostalgie et innovation. Si tel n'est pas le cas, on risque de soupirer jusqu'à la fin de nos jours sur le formidable jeu qu'était le premier volet d'Age of Empires, tout en achetant pour la cinquième fois un remake.

Nos partenaires