Adobe anticipe un monde sans Flash

02/08/11 à 12:16 - Mise à jour à 12:16

Source: Datanews

Adobe lance Edge. Il s'agit d'un outil permettant de concevoir du contenu web animé... sans recourir à Adobe Flash. Adobe va-t-elle dès lors renoncer à Flash? Avec Edge, les concepteurs pourront créer du contenu web animé via des standards web tels HTML5, JavaScript et CSS3. Vous lisez bien: sans Flash donc, provisoirement le standard le plus utilisé au monde pour réaliser et reproduire des animations et spots web et appartenant à Adobe. Même si cela est interprété par certains observateurs comme la mort prochaine de Flash, la vérité est peut-être quelque peu plus nuancée.

Adobe anticipe un monde sans Flash

Adobe lance Edge. Il s'agit d'un outil permettant de concevoir du contenu web animé... sans recourir à Adobe Flash. Adobe va-t-elle dès lors renoncer à Flash?

Avec Edge, les concepteurs pourront créer du contenu web animé via des standards web tels HTML5, JavaScript et CSS3. Vous lisez bien: sans Flash donc, provisoirement le standard le plus utilisé au monde pour réaliser et reproduire des animations et spots web et appartenant à Adobe.

Même si cela est interprété par certains observateurs comme la mort prochaine de Flash, la vérité est peut-être quelque peu plus nuancée. De nouveaux standards comme HTML5 semblent en effet faire en sorte d'évincer progressivement Flash pour la reproduction de 'rich media content' en ligne (même si c'est encore bien trop tôt pour l'affirmer absolument, étant donné que HTML5 en tant que standard n'est pas encore tout à fait au point aujourd'hui). Et puis il y a le monde mobile qui, sous l'impulsion d'Apple, est dès à présent quelque peu moins dépendant de 'Flash' que le monde PC.

Voilà pourquoi Adobe applique cette stratégie pragmatique de laisser le choix aux développeurs et utilisateurs, afin d'avoir elle-même toujours voix au chapitre et de contribuer en temps voulu au standard de demain. C'est ce qui explique le lancement d'Edge. Précédemment, Adobe avait ainsi aussi ajouté des fonctionnalités HTML5 à son propre logiciel Dreamweaver. Par ailleurs, Adobe estime que Flash a encore le droit à l'existence, plus précisément en matière de 'high-end online video' ou de jeux en ligne, en 3D ou non.

En savoir plus sur:

Nos partenaires