Actiris veut investir (davantage) en IT

03/06/14 à 10:16 - Mise à jour à 10:16

Source: Datanews

Le patron d'Actiris, Grégor Chapelle, exhorte les pouvoirs publics bruxellois à augmenter le financement pour lutter contre le chômage, notamment des jeunes. En renforçant les moyens informatique et humains.

Actiris veut investir (davantage) en IT

© (c) Belga

Interrogé par nos confrères du Soir, le directeur général d'Actiris, l'office de l'emploi de Bruxelles-Capitale, estime que des moyens supplémentaires sont nécessaires pour baisser le chômage en Bruxelles, surtout chez les jeunes. Dans le cadre d'un projet à 3 ans, il affirme qu'un financement supplémentaire devient indispensable.

"Nous sommes sous-financés par rapport au VDAB et au Forem", affirme-t-il. Et de réclamer des ressources supplémentaires, notamment en informatique. "Le VDAB a 25 millions ¤ par an pour l'informatique. On me dit que celui du Forem est de 10 millions ¤. Nous allons élaborer un plan informatique jusqu'en 2017, on va tout budgéter, avec les moyens nécessaires, mais à la grosse louche, il nous faudra 5 millions ¤ en plus par an pendant 3 ans."

Précisons qu'Actiris a vu son budget passer de 24,5 millions ¤ en 2004 à 53,5 millions ¤ en 2013 et qu'elle procède à une refonte complète de son informatique visant notamment l'introduction du dossier électronique unique pour les demandeurs d'emploi (un dossier unique reprenant son parcours, ses compétences, ses formations, les offres refusées, etc.) ainsi qu'à un renouvellement de son parc informatique, notamment dans le cadre de son déménagement prochain. De même, Actiris planche sur des outils permettant une meilleure récolte et une circulation plus efficace des offres d'emploi.

Nos partenaires