Achats in-app: Apple ne protège pas assez les consommateurs selon l'Europe

22/07/14 à 13:37 - Mise à jour à 13:37

Source: Datanews

Selon la Commission européenne, Apple ne protège pas assez les consommateurs, surtout les jeunes, des méprises face aux applications prétendument gratuites.

Achats in-app: Apple ne protège pas assez les consommateurs selon l'Europe

© Belga

Apple ne protège pas assez les consommateurs, surtout les jeunes, des méprises face aux applications prétendument gratuites. Telle est la conclusion tirée par la Commission européenne et les autorités nationales de protection des consommateurs, qui se sont penchés sur ce problème.

À la suite d'un grand nombre de plaintes concernant des achats d'applications intégrées dans des jeux en ligne, et notamment des achats par inadvertance effectués par des enfants, les autorités nationales se sont associées à la Commission européenne pour trouver des solutions à ce problème, a indiqué celle-ci dans un communiqué.

Les opérateurs d'apps, principalement Google et Apple, ont été invités à adapter leurs systèmes, en sorte notamment que les jeux annoncés comme gratuits n'induisent pas le consommateur en erreur quant aux coûts réels impliqués.

Google a réagi en promettant d'introduire des changements d'ici la fin septembre 2014, mais Apple n'a pas obtempéré. "Apple a proposé de se pencher sur la question mais n'a, malheureusement, proposé aucune solution concrète immédiate à ce jour pour traiter les craintes liées, en particulier, à l'autorisation de paiement. Toutefois, aucun engagement ferme n'a été pris et aucun délai n'a été fixé en ce qui concerne la mise en oeuvre de ces éventuelles modifications futures", indique la Commission, qui compte continuer de mettre la pression. (Belga)

En savoir plus sur:

Nos partenaires