Acer s'oppose à la tablette de Microsoft

07/08/12 à 14:02 - Mise à jour à 14:02

Source: Datanews

Les projets de Microsoft de lancer une tablette propre, ont suscité la critique de la part de JT Wang, président et CEO d'Acer.

Acer s'oppose à la tablette de Microsoft

Les projets de Microsoft de lancer une tablette propre, ont suscité la critique de la part de JT Wang, président et CEO d'Acer.

Lorsque Microsoft annonça ses tablettes Surface en juin, il s'agissait clairement d'une surprise de taille et pas vraiment agréable pour les fabricants de PC. Ces derniers n'en avaient été informés en effet que tout juste avant. Dans le Financial Times, JT Wang, président et CEO de l'entreprise taïwanaise Acer, s'en prend à présent à Microsoft en raison de l'incertitude qui règne aujourd'hui. "Veulent-ils proposer simplement un nouveau concept sur le marché et continuer à collaborer avec les fabricants de PC? Ou vont-ils eux-mêmes se lancer dans l'activité hardware?" Cela aurait alors "un impact négatif sur l'écosystème (PC) mondial", prévient Wang. Il est dès lors demandé à Microsoft "de bien réfléchir. Elle va créer un énorme impact négatif sur l'écosystème, et d'autres marques pourraient alors aussi réagir négativement. Ce n'est pas votre coeur de métier. Alors pensez-y à deux fois". Acer se plaint notamment d'un manque de communication, comme à propos du prix de vente final de ces tablettes.

Par ailleurs, Acer nourrit pas mal d'attentes vis-à-vis du nouveau système d'exploitation Windows 8 de Microsoft, parce qu'il s'adapte mieux que Windows 7 aux prochains ultrabooks (tactiles). Or c'est dans ces systèmes qu'Acer place son espoir de retrouver une position dominante dans le monde du PC. En effet, Acer est passée d'une première place virtuelle à une quatrième position en ayant notamment sous-estimé l'importance du marché à la consommation et la percée des tablettes. La nouvelle génération d'ultrabooks (avec Windows 8, le tactile et un prix inférieur) devrait aider à résoudre le malaise dans le secteur du PC.

En savoir plus sur:

Nos partenaires