Acer cherche un compromis entre le clavier et le tactile

04/05/13 à 18:31 - Mise à jour à 18:31

Source: Datanews

Acer a présenté à New York un croisement singulier entre un ordinateur portable, un PC 'all-in-one' et une tablette: l'Aspire R7.

Acer cherche un compromis entre le clavier et le tactile

© Acer

Acer a présenté à New York un croisement singulier entre un ordinateur portable, un PC 'all-in-one' et une tablette: l'Aspire R7. Ce qui est étonnant, c'est que le pavé tactile et le clavier ont changé mutuellement de place, de sorte que l'écran puisse être placé juste à l'arrière du clavier. Selon Acer, ce serait là la meilleure formule pour réconcilier le tactile et le clavier sur ce genre d'appareil.

Il est intéressant d'observer combien les fabricants de PC classiques tels Acer recherchent des manières de rendre la fonctionnalité tactile associée à la consommation de contenu intéressante et utile aussi à des fins liées au travail ou créatives.

La dernière expérience de l'entreprise taïwanaise, l'Aspire R7, est une étonnante tentative dans cette direction. Une fois refermé, l'appareil ressemble à un solide ordinateur portable (15,6 pouces), mais une fois ouvert, l'on remarque que l'écran 'flottant' repose sur une tige (une charnière 'Ezel') permettant de le placer dans différentes positions.

Comme un ordinateur portable normal et en mode tablette, certainement, mais l'on peut aussi positionner l'écran juste derrière le clavier, afin de pouvoir commander rapidement et simplement l'écran tactile en combinaison avec le clavier, sans que le pavé tactile se trouve dans le chemin.

Dans ce but, Acer a été jusqu'à échanger de place le pavé tactile et le clavier, ce qui fait du R7 un appareil hybride pour le moins étrange. "Les consommateurs acceptent toujours plus explicitement la combinaison tactile-clavier", a expliqué le CEO d'Acer, J.T. Wang, à ce propos lors de sa rencontre avec la presse. "Au deuxième trimestre, nous avons vendu deux fois plus d'appareils Windows 8 qu'au premier trimestre."

"Le marché global des notebooks et des tablettes est donc encore et toujours en bonne santé", a ajouté le directeur. "Mais les développeurs de software doivent encore davantage tenir compte de la dualité tactile-clavier, lorsqu'ils créent leurs interfaces utilisateur. L'époque où l'ordinateur portable servait à la production et la tablette surtout à la consommation, est désormais révolue. Aujourd'hui, nous entrons dans une ère de 'cross-over'. Tous deux se chevauchent."

Acer fournira le R7 en deux configurations différentes: soit avec un processeur Core i5 cadencé à 1,8 GHz, soit avec un processeur Core i7 cadencé à 2 GHz. La capacité de la mémoire de travail peut aller jusqu'à 12 giga-octets. La résolution d'écran est de 1.920x1.080 pixels, et le disque dur permet de stocker jusqu'à 1 To (ou jusqu'à 256 Go SSD). En Europe, l'appareil sera lancé en juin à un prix de base de 999 euros.

Android

A New York, Acer a encore présenté deux autres nouveautés, à savoir l'Aspire P3, un 'ultrabook convertible' hyperrapide à écran amovible qui pourrait être un concurrent intéressant pour le Nexus 7, et la tablette Android 4.2 de 7,9 pouces Iconia A1.

Ce dernier appareil devrait être disponible en Belgique aussi à partir de fin mai pour le prix serré de 169 euros (wifi). Les fonctions singulières de l'Iconia A1 sont son bon écran LED avec technologie IPS (1.024x786 pixels), son processeur quadri-coeur cadencé à 1,2 GHz, et sa mémoire de travail d'1 giga-octet.

A l'arrière de l'appareil, l'on trouve un appareil photo de 5 méga-pixels, alors qu'en façade, l'on dispose d'un autre appareil photo de 0,3 méga-pixel. Acer lance-rait-elle ainsi définitivement une offensive contre Google et Amazon?

En savoir plus sur:

Nos partenaires