62 emplois passent à la trappe chez Nokia Siemens

25/02/09 à 11:10 - Mise à jour à 11:09

Source: Datanews

Nokia Siemens Networks va supprimer 62 fonctions d'employé à temps plein. Il ne s'agirait pas ici d'une mesure due à la crise.

Nokia Siemens Networks va supprimer 62 fonctions d'employé à temps plein. Il ne s'agirait pas ici d'une mesure due à la crise.

Selon Nokia Siemens, ce dégraissage s'inscrit dans le cadre de la restructuration annoncée précédemment et provoquée par la fusion des activités réseaux de Nokia et des activités 'carrier' de Siemens Communications. [En novembre dernier], Nokia Siemens annonçait la dernière phase de cette opération de dégraissage entraînant la suppression de 9.000 emplois en tout. Jusqu'à aujourd'hui, 6.000 emplois ont déjà disparu chez Nokia Siemens au niveau mondial.

En Belgique, la suppression de ces 62 postes de travail devrait marquer la fin de cette restructuration, peut-on lire dans un communiqué de presse. "Dès que nous aurons terminé avec succès les réductions de personnel annoncées en Belgique, nous aurons pris les mesures décisives pour garantir la pérennité de Nokia Siemens Networks Belgique à long terme", est-il encore mentionné. Actuellement, quelque 400 personnes travaillent chez Nokia Siemens à Herentals, Diegem et Mons.

Nos partenaires