600.000 Belges ne pourront plus téléphoner la semaine prochaine

31/05/17 à 13:53 - Mise à jour à 13:58

Source: Belga

Les utilisateurs d'une carte SIM prépayée disposent encore exactement d'un délai d'une semaine pour faire enregistrer celle-ci auprès des opérateurs télécoms. Quiconque ne le fera pas, sera exclu. Suite à la diffusion d'informations précédentes, pas moins de 400.000 utilisateurs ont fait enregistrer leur carte SIM ces trois dernières semaines, selon le ministre fédéral compétent Alexander De Croo.

600.000 Belges ne pourront plus téléphoner la semaine prochaine

© iStock Photos

Le bannissement des cartes SIM anonymes est une mesure prise dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Sur les 3,1 millions de cartes actives, 2,5 millions ont entre-temps été enregistrées, indique le ministre De Croo (Open Vld).

La date-butoir pour l'enregistrement a été fixée au mercredi 7 juin. "L'enregistrement peut se faire aisément et rapidement auprès d'un opérateur GSM, notamment en rechargeant la carte SIM au moyen d'une carte de banque, par enregistrement en ligne avec une carte d'identité électronique et le code PIN ad hoc, ou dans une boutique télécom de l'opérateur GSM", explique le ministre. Les cartes non-enregistrées seront bloquées après la date-butoir. Leur réactivation avec conservation du numéro peut certes encore se faire, mais De Croo prévient que le 7 juin, il risque d'y avoir de longues files d'attente devant certains magasins télécoms.

Précédemment, le parlementaire Veli Yüksel (CD&V) avait souhaité que le ministre accorde un délai supplémentaire, mais De Croo ne l'envisage pas. "La mesure a été annoncée depuis longtemps déjà", a-t-il affirmé.

Vous trouverez un aperçu des pages d'enregistrement de tous les opérateurs télécoms sur www.identification-cartesprepayees.be.

Nos partenaires