500 monuments mondiaux scannés en 3D

Michaël Ilegems

Michael Ilegems

23/10/2013 - 13:51

L’organisation non marchande Cyber Archive (CyArk) entend scanner et numériser plus de 500 bâtiments importants et les conserver ainsi pour les générations futures.

D’ici 5 ans, CyArk souhaite scanner 500 édifices antiques de premier plan au moyen de la technologie laser 3D.

De cette façon, des sites culturels monumentaux seront préservés numériquement pour les générations futures, au cas où des guerres ou des catastrophes naturelles viendraient à les détériorer, voire à les détruire complètement. En Ouganda, l’on a réussi au moyen de telles copies 3D à redonner leur forme originale à des tombes détruites.

L’on a déjà réalisé des copies 3D de plus de cent monuments, dont la Tour de Pise et le Mont Rushmore. Aucun bâtiment belge n’a provisoirement encore été ainsi scanné.

La numérisation d’un édifice occupe 10.000 Go, l’équivalent de 200 camions de papier. Tout sera conservé dans les sous-sols d’un centre de données en Pennsylvanie.

Ce qui a donnée l’idée d’un tel projet, une initiative de Ben Kacyra et de son épouse, ce sont les images de la destruction de Bouddha par les Talibans en Afghanistan en 2001.

Les infos de DataNews aussi via Facebook

Plus sur:

   

Réagir

 

Whitepapers

 
 
 

Nous vous recommandons aussi