5 raisons pour lesquelles un 'internet européen' ne serait pas une bonne idée

19/02/14 à 13:49 - Mise à jour à 13:49

Source: Datanews

La Chancelière allemande Angela Merkel et le Président français François Hollande discutent aujourd'hui de la création d'un internet européen. Mais un tel 'Euronet' aurait-il du sens?

5 raisons pour lesquelles un 'internet européen' ne serait pas une bonne idée

© Reuters

La Chancelière allemande Angela Merkel et le Président français François Hollande discutent aujourd'hui de la création d'un internet européen. Voici 5 raisons pour lesquelles un tel 'Euronet' n'a guère de sens.

1. "Un internet européen est une ineptie. Le projet de Merkel est plutôt une prise de position politique et pas une initiative en vue de protéger la communication des Européens", estime Benjamin Sonntag de l'association française 'La Quadrature du Net', qui défend les droits des citoyens sur internet.

2. "La NSA va là où se trouve l'information numérique, quelle que soit la partie du monde concernée", avait déjà indiqué le dénonciateur Edward Snowden. Selon lui, il est illusoire de croire que le service de renseignements américain va se limiter à ses frontières nationales.

3. Le britannique GCHQ, l'allemand BND et le français DCRI: ce sont tous des services de renseignements qui collaborent étroitement avec la NSA. Si un internet européen devient un jour réalité, ces services en puiseront le plus de données possible.

4. "Si l'on regarde de l'autre côté du web mondial, l'on ne peut que constater que les Etats-Unis y jouent un rôle très central. L'internet passe majoritairement par des câbles à fibre optique aux Etats-Unis, alors que la plupart des grandes entreprises technologiques et services 'cloud' sont d'origine américaine ou appartiennent aux Etats-Unis", affirmait Kristof Clerix, il y a peu, dans le magazine flamand Knack. Il est intéressant que l'on envisage des alternatives en Europe, selon lui, mais il sera malaisé pour celle-ci de faire la différence dans le domaine structurel.

5. Un internet européen peut limiter la liberté des utilisateurs à choisir les services qu'ils veulent, quelle que soit leur origine. En Chine, l'on a par exemple effectué des tentatives en vue de protéger internet du reste du monde au moyen d'une sorte de pare-feu (firewall), mais cela déplaît à de nombreux habitants qui se sentent limités au niveau de leur liberté de choix.

En savoir plus sur:

Nos partenaires