5 conseils au CIO de demain

29/10/09 à 11:30 - Mise à jour à 11:29

Source: Datanews

Désormais, le CIO doit être un business leader davantage qu'un technocrate, estime John Mahoney, vice-président Recherche chez Gartner.

Désormais, le CIO doit être un business leader davantage qu'un technocrate, estime John Mahoney, vice-président Recherche chez Gartner.

Car son rôle consiste davantage à impacter le changement au niveau du business. De même, sa fonction sous-entend plutôt d'influencer que de diriger par la contrainte. Bref, le CIO doit à présent se pencher sur l'évolution de sa carrière et choisir entre un profil purement IT, en continunant à optimiser le fonctionnement de l'informatique, et une ouverture sur le business. "Le CIO doit d'abord s'efforcer de se comprendre, d'identifier ses forces et ses envies. Ensuite, il doit appréhender le business et son environnement afin de comprendre les attentes des utilisateurs vis-à-vis de la technologie et ainsi de donner de la crédibilité à l'IT", estime-t-il.

Et de conseiller au CIO de demain de trouver un juste équilibre entre l'opérationnel et la transformation métier en se focalisant sur cinq éléments: définir une 'value proposition' claire de l'IT; s'intéresser davantage à l'architecture au sens large (données, processus, infrastructure, ...); renforcer le processus décisionnel et la gouvernance; miser sur les nouvelles compétences en choisissant éventuellement de nouveaux profils); et établir une politique précise de sourcing (cloud, partenariats, etc.).

Reste évidemment à voir si un CIO 'business minded' comprendra le cloud computing, pourtant considéré par Gartner comme le top des "Technologies You Can't Afford to Ignore"?

Bonne nouvelle enfin pour le CIO: sa "durée de vie" moyenne était l'an dernier de 4,3 ans, contre 2,9 ans voici une décennie, estime toujours Gartner.

Nos partenaires