5 choses à faire pour pouvoir piloter bientôt un drone en Belgique

25/02/15 à 14:24 - Mise à jour à 14:24

D'ici le temps où les drones seront commercialisés dans notre pays - l'on évoque l'été prochain -, vous devrez décrocher un brevet de pilote pour pouvoir utiliser ce petit avion sans équipage. Ci-après, nous passons en revue cinq étapes à franchir pour y parvenir.

5 choses à faire pour pouvoir piloter bientôt un drone en Belgique

© EspaceDrone

La législation belge n'autorise pas encore l'utilisation commerciale du drone. Et lorsqu'il en sera ainsi, vous aurez absolument besoin d'un brevet de pilote, peut-on lire dans le journal De Standaard.

Chez EspaceDrone, où l'on se qualifie de 'premier centre de formation belge pour drones', il est déjà possible de suivre des cours dans l'optique de décrocher ce brevet drone.

Voici donc les cinq étapes à franchir (chez EspaceDrone):

1. Vous rendre au parc Axis de Louvain-la-Neuve et sur l'aérodrome pour ULM de Liernu

C'est au parc Axis que sont organisés les cours théoriques d'EspaceDrone, alors que les cours pratiques se passent sur l'aérodrome pour ULM de Liernu.

2. Suivre les cours théoriques pendant trois jours

La théorie couvre la législation aérienne, une connaissance générale de la technologie aéronautique, des instruments de vol et du traitement des données de vol, de la masse et de l'équilibre, des limites corporelles, de la météorologie, de la navigation et de l'aérodynamique.

3. Suivre 15 heures de cours pratiques

Dans le cadre de ces cours pratiques, un instructeur d'EspaceDrone doit être présent, et c'est une machine du centre de formation qui est utilisée.

4. Débourser 1.900 euros (hors TVA)

Tel est le coût demandé par EspaceDrone en guise de cotisation pour le terrain, l'ensemble des cours et les manuels et livres de bord ad hoc.

5. Attendre jusqu'à l'été au minimum pour pouvoir passer votre examen

Actuellement, la législation belge est stricte à l'égard des drones, ce qui fait qu'il n'est pas encore possible d'utiliser ces derniers à des fins commerciales. Un nouvel arrêté royal devrait voir le jour d'ici l'été, selon De Standaard. L'on s'attend à ce qu'ensuite, le marché commercial pour les drones prenne réellement son... envol dans notre pays.

En savoir plus sur:

Nos partenaires